Oeuvre suisse d'entraide ouvrière OSEO

Séisme en Asie - L'OSEO apporte son aide au Sri Lanka : la directrice s'est rendue sur place

    Zurich (ots) - L'OSEO apporte son aide au Sri Lanka: la directrice s'est rendue sur place "La reconstruction durera des années"

    Ruth Daellenbach, Directrice de l'OEuvre suisse d'entraide ouvrière OSEO est rentrée du Sri Lanka où elle a visité la côte nord-est, durement touchée par la catastrophe. Elle a tenu aujourd'hui une conférence de presse pour faire part de ses impressions et donner des informations sur l'aide d'urgence de l'OSEO ainsi que les mesures nécessaires en vue de la reconstruction.

    "Les vagues géantes ont tout emporté le long des côtes sur une largeur de 100 mètres de terrain: on n'y voit plus que des débris à perte de vue. Des milliers de personnes ont perdu la vie dans cette région très durement touchée. Près de 20'000 maisons ont été détruites ou endommagées dans les districts de Mullaitivu et Kilinochchi, sur une longueur de côte d'environ 100 kilomètres. Les victimes du raz-de-marée, environ 70'000 personnes, vivent dans des conditions très difficiles dans les camps de réfugiés ou des familles d'accueil. La mer leur a tout pris, ils n'ont plus rien." a-t-elle raconté. "A Pallai j'ai visité une école transformée en abri d'urgence où vivent 6000 habitants de la localité de Talaiady en bord de mer. Ils y ont trouvé là un abri et une aide de première nécessité. Tous ces gens sont très affectés car 2500 de leurs proches sont encore portées disparus. Et dans la banlieue de Mullaitivu j'ai visité les restes d'un orphelinat: seuls 13 enfants sur cent y ont survécu."

    Les collaborateurs des Samaritains ouvriers allemands (ASB), avec le soutien de l'OSEO et de l'entraide ouvrière norvégienne (NPA), distribuent depuis le premier jour de la catastrophe une aide d'une valeur de 500'000 euros: 6000 nattes, 10'000 sets de cuisine, 2000 bidons à eau, 100 citernes, des médicaments pour 100'000 personnes, des vivres pour 200'000, des vêtements pour 15'000, ainsi qu'une alimentation électrique pour 32 camps, des cuisines d'urgence ainsi que des bâches.

    L'OSEO prévoit d'ores et déjà la reconstruction. Axel Dechamp, son expert en aide humanitaire, s'est lui aussi rendu sur place. "L'OSEO est engagée dans le nord-est du Sri Lanka parce que cette région était déjà très pauvre avant même la catastrophe. La longue guerre civile y a laissé des séquelles. Et à présent ce sont les couches les plus pauvres de la population qui ont été touchées par le raz-de-marée. La reconstruction prendra des années et sera coûteuse."

    L'OSEO est la seule oeuvre d'entraide suisse à être active dans cette région particulièrement dévastée et y restera probablement pendant plus de trois ans. Avec ses partenaires - l'ASB et la NPA - elle coordonnera l'aide sur une région côtière d'environ 40 kilomètres de long dans la région de Vadamaradchi. Jusqu'en juin, on garantira le minimum essentiel à environ 4000 familles. La reconstruction de dix villages commencera cette année encore: pour des raisons de sécurité, ces villages seront déplacés vers l'intérieur. Il faut reconstruire des habitations ainsi que des écoles, il faut assurer l'approvisionnement en eau et les victimes ont besoin de retrouver des perspectives économiques et sociales. Il est donc nécessaire de rétablir les voies de communication et de mettre à disposition de la population des outils, des barques et des filets de pêche. L'OSEO prévoit une contribution de 1 million de francs en 2005. Après l'aide se montera vraisemblablement à 1 million par année.

    La catastrophe pourrait avoir des effets décisifs sur les relations entre le gouvernement de Colombo et les Tigres tamouls. Elle pourrait renforcer le processus de paix ou, au contraire, amener une nouvelle escalade de la guerre. L'OSEO mènera un travail actif de promotion de la paix dans son programme d'aide.

    Les victimes de cette terrible catastrophe ont besoin d'aide. Tout don aidera à assurer la reconstruction et redonnera espoir aux victimes.

    Les dons sont les bienvenus sur le CP 10-14739-9, mention     raz-de-marée Asie

    Dons en ligne: www.oseo.ch

    L'OSEO est partenaire de la Chaîne du Bonheur

ots Originaltext: OSEO
Internet: www.presseportal.ch/fr/

Contact:
OSEO
Ruth Daellenbach
Directrice de l'OSEO
Tél.      +41/1/444'19'80
Mobile: +41/79/653'72'66
E-Mail: ruth.daellenbach@sah.ch

Stefan Gisler
porte-parole
Tél.      +41/1/444'19'23
Mobile: +41/79/830'82'22
E-Mail: stefan.gisler@sah.ch

(Ils parlent tous les deux très bien le français)



Plus de communiques: Oeuvre suisse d'entraide ouvrière OSEO

Ces informations peuvent également vous intéresser: