Oeuvre suisse d'entraide ouvrière OSEO

L'OSEO rejette catégoriquement l'initiative de l'UDC sur l'asile

    Zurich (ots) - Le peuple suisse est appelé à voter le 24 novembre prochain sur l'initiative de l'UDC qui prétend remédier aux abus dans le domaine de l'asile. S'ils acceptent cette initiative insensée, les citoyens suisses rendront pratiquement impossible toute obtention d'asile en Suisse quels que soient les réfugiés qui le demandent.

    En effet, cette initiative veut renvoyer les réfugiés qui arrivent en Suisse après avoir traversé un "Etat tiers sûr". Cette mesure inapplicable poserait d'énormes problèmes supplémentaires aux autorités suisses puisque 98% des réfugiés arrivent dans notre pays par voie terrestre. Les réfugiés n'auraient alors pas d'autre solution que d'entrer clandestinement en Suisse et d'y résider du coup illégalement.

    Par ailleurs, le droit de recours de 24 heures dont disposeraient les réfugiés refoulés est beaucoup trop court et contraire aux droits des peuples. Il est impossible à quiconque de trouver des documents manquants dans un laps de temps aussi court.

    L'UDC exige encore de limiter les soins médicaux et sociaux minimaux aux cas d'urgence et propose de ce fait un système à deux vitesses. Tant le Conseil fédéral que tous les partis politiques redoutent que l'acceptation de l'initiative ne signe l'arrêt de mort de la tradition humanitaire suisse.

    Cette initiative ne fait que créer de nouveaux problèmes et n'amène aucune solution. L'OSEO la rejette donc sans hésitation.

ots Originaltext: OSEO
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Marianne Roth
Mobile  +41/79/420'23'39
mailto: marianneroth@sah.ch
[ 005 ]



Plus de communiques: Oeuvre suisse d'entraide ouvrière OSEO

Ces informations peuvent également vous intéresser: