Oeuvre suisse d'entraide ouvrière OSEO

Röbi Risler: les 90 ans d'un pionnier de la solidarité

Zurich/Lausanne (ots) - Röbi Risler est un des fondateurs de l'Oeuvre suisse d'entraide ouvrière OSEO. Il a apporté une contribution décisive à son engagement à l'étranger, pendant la guerre civile espagnole - en sauvant des enfants menacés par les bombardements franquistes - ou dans la Vienne de l'après-guerre - la campagne "Zürich hilft Wien" a permis d'envoyer des colis alimentaires aux habitants de Vienne dans le dénuement. Il fête demain ses 90 ans. Röbi Risler a été secrétaire de l'OSEO de 1942 à 1974. En 1936, la guerre civile et la révolution en Espagne ont suscité une grande vague de solidarité en Suisse. L'OSEO a immédiatement pris parti pour l'Espagne républicaine et a évacué des enfants des villes bombardées vers la France, où elle a organisé leur prise en charge. Au début de la Seconde Guerre mondiale, l'OSEO a lancé la campagne "Colis suisse", avec des correspondants dans tous les pays avoisinants qui distribuaient aux réfugiés des colis de première nécessité. Cette campagne a pris des dimensions importantes: pas moins de 60 personnes s'occupaient en Suisse de préparer et d'envoyer les paquets, qui atteignirent une valeur de près de 14 millions de francs suisses par an. Pendant les années de guerre et les années suivantes, ces colis alimentaires ont sauvé la vie d'un nombre incalculable de personnes. Des pommes de terre pour Vienne L'initiative de Röbi Risler qui a eu le plus grand succès a été la campagne "Zürich hilft Wien": en 1946, il a appelé les habitants de Zurich à faire don de pommes de terre pour les Viennois qui mouraient de faim. On estime à 1500 tonnes la quantité de pommes de terre envoyées, sans compter les vêtements, la farine et autres produits alimentaires. Près de 2000 bénévoles, des employés des PTT, de la voirie, du commerce de détail ont aidé à récolter et à trier les dons. Pendant un an et demi, des wagons ont transporté pommes de terre et autres dons de Zurich à Vienne. La vie militante de Röbi Risler mériterait un film. Un album illustré est paru récemment où il raconte l'histoire de la jeunesse socialiste, dont il a été un des fondateurs: "Leben heisst kämpfen. Zur Geschichte der Sozialistischen Arbeiterjugend 1926 - 1940", Zurich, Chronos-Verlag, 2002. ots Originaltext: OSEO Internet: www.newsaktuell.ch Contact: Marianne Roth Tél. +41/1/444'19'44 E-mail: marianneroth@sah.ch SAH - OSEO Kommunikation Quellenstr. 31 Postfach 2228 8031 Zürich

Ces informations peuvent également vous intéresser: