Green Cross Schweiz

Le Forum sur la destruction des armes chimiques s'achève à Genève, déclarant que la démilitarisation des armes constitue un outil essentiel contre le terrorisme et soulignant le besoin d'un partenariat international

Le Forum sur la destruction des armes chimiques s'achève à Genève, déclarant que la démilitarisation des armes constitue un outil essentiel contre le terrorisme et soulignant le besoin d'un partenariat international.

    Genève (ots) - Le vendredi 27 juin, à Genève, plus de 100 représentants de 14 pays, organisations non gouvernementales et internationales ont conclu une journée et demie de discussions franches et ouvertes sur le thème de la destruction d'armes chimiques en Russie. Parrainé par le Département fédéral suisse des Affaires étrangères et Green Cross et hébergé par la Mission des Nations Unies au Palais des Nations, le Forum abordait les défis que constitue la destruction de quelque 40'000 tonnes d'armes chimiques stockées dans sept arsenaux en Russie et fournissait une plate-forme d'échanges entre la Russie et les nations apportant leur soutien.

    Rogelio Pfirter, Directeur général de l'Organisation pour l'Interdiction des Armes Chimiques (OIAC) à La Haye, qui met en œuvre la supervision internationale et la vérification de la destruction des armes chimiques, a exhorté l'ensemble des participants à accélérer et à amplifier leur efforts afin d'aider la Russie dans ses projets de destruction et d'oeuvrer dans le sens de l'actuelle échéance en 2007 visant à l'abolition totale des armes chimiques. "La possibilité d'élimination totale d'une catégorie complète d'armes de destruction massive "nous unit" et constitue un outil essentiel contre la prolifération et le terrorisme international." a déclaré Pfirter.

    Micheline Calmy-Rey, Chef du Département fédéral des affaires étrangères suisse, a souligné l'importance d'un soutien financier considérable et d'actions coordonnées entre la Russie, les Etats-Unis, les autres Etats du G8 et les plus petits Etats, qui constituent un facteur essentiel pour la réussite du programme russe de destruction des armes chimiques dans les délais impartis. Elle a également souligné le soutien actif et permanent de la Suisse pour la démilitarisation des armes en Russie et la récente affectation de 17 millions de francs suisses destinée à soutenir l'effort de plusieurs milliards de dollars de la Russie. Toni Frisch de l'Agence suisse pour le Développement et la Coopération et Jean-Jacques De Dardel, responsable du " Center for International Security Policy ", ont insisté notamment sur l'importance de l'implication publique, de l'intervention de Green Cross en qualité d'ONG neutre, et de l'évolution commune de la mise en oeuvre de la destruction d'armes dans l'ancienne Union soviétique.

    Le Forum s'est déroulé à un moment où les efforts de destruction dans les cinq Etats qui possèdent l'arme chimique s'accélèrent à grand pas, avec le doublement des capacités de destruction dans les deux années à venir. Pour soutenir la destruction de l'arsenal d'armes chimiques russes, le plus grand au monde, les Etats-Unis ont affecté quelque USD 900 millions, tandis que le G-8 a débloqué l'année dernière à Kananaskis (Canada) USD 20 milliards sur dix ans pour la destruction d'armes nucléaires, chimiques et biologiques en Russie et réitéré ce projet au sommet d'Evian antérieurement ce mois-ci. La Russie affecte également cette année cinq milliards de roubles (USD 161 millions) à la destruction d'armes chimiques. Les participants ont souligné le besoin d'un réel partenariat international pour le programme de destruction russe et l'importance de tels lieux de réunion informels.

    Le Président de Green Cross, Mikhaïl Gorbatchev, a accueilli le Forum en insistant sur "l'importance historique" d'abolir les héritages de la Guerre froide - les stocks d'armes nucléaires, chimiques et biologiques et la nature essentielle de ces mesures pour la sécurité et la paix internationales.

ots Originaltext: Green Cross Suisse
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Dr Paul Walker
Legacy Program à Global Green USA
Tél.    +1/617/201'05'65 (anglais, allemand)

Dr Stephan Robinson
Directeur du programme international de désarmement à Green Cross
Suisse
Tél. : +41/78/892'48'84 (anglais, français, allemand)



Ces informations peuvent également vous intéresser: