ASTAG Schweiz. Nutzfahrzeugverband

Oui à plus de sécurité routière - Stratégie intelligente dès maintenant pour le financement routier!

Bern (ots) - L'Association suisse des transports routiers ASTAG se réjouit du vote favorable au tunnel de réfection au Gothard. Il s'agit d'un clair engagement pour l'amélioration de la sécurité routière. La planification et la réalisation doivent être intensifiées le plus rapidement possible. Des solutions intelligentes pour le trafic global doivent obligatoirement remplacer la politique de blocus sclérosée et les manoeuvres politiciennes au détriment de modes de transports distincts. Ceci s'applique aussi à la nouvelle réglementation à venir du financement routier.

L'Association suisse des transports routiers ASTAG est très satisfaite du OUI prononcé en faveur du tunnel de réfection au Gothard. Après une bataille électorale intensive et émotive, le Souverain s'est clairement prononcé pour la seule solution intelligente possible. Grâce au tunnel de réfection, il sera possible à l'avenir d'orienter le trafic sur une seule voie dans deux tubes séparés, néanmoins conformément à la Constitution et sans augmentation de la capacité. Ainsi, le risque mortel de collisions frontales et latérales pourra fort heureusement être définitivement éliminé. En outre, la liaison extrêmement importante entre le Nord et le Sud sur le plan de la politique régionale et économique reste assurée pendant les travaux d'assainissement. Ainsi, le OUI peut être considéré comme un clair engagement pour la sécurité routière et le Tessin. «Le peuple suisse veut une réelle protection de l'Homme à la place d'une protection des Alpes faussée qui pèse inutilement sur l'environnement en raison du trafic de détournement forcé», commente le président central de l'ASTAG, Adrian Amstutz.

Qu'il soit mis un terme à la politique d'obstructionnisme idéologique!

C'est la raison pour laquelle, l'ASTAG attend du Conseil fédéral qu'il prenne en charge, et sans plus attendre, la planification détaillée et la réalisation du tunnel de réfection. Il ne peut plus y avoir de retour en arrière en matière de sécurité de la circulation. Par respect pour la décision populaire, les adversaires du tunnel de réfection sont, en outre, appelés, à renoncer aux oppositions ou autres instruments de blocus, comme il est malheureusement fréquent pour les projets routiers. Il faut en finir avec les manoeuvres politiciennes et la politique de blocus sclérosée idéologique à l'égard des automobilistes et de l'industrie du transport. Une solution intelligente, orientée vers les besoins pour l'ensemble du système de transport est requise. La Suisse a besoin de la combinaison de tous les modes de transport: le rail, la voie d'eau, la voie aérienne ainsi que la route indispensable où 70 pourcent des transports de marchandises sont effectués sur le territoire (trafic intérieur, importations, exportations).

Ce faisant, un financement équitable des routes se tient prochainement au premier plan, soit: ladite «Initiative vache à lait» et le Fonds pour les routes nationales et le trafic d'agglomération (FORTA). «Nous devons nous attaquer ensemble à la modernisation urgemment nécessaire de l'infrastructure routière dans toutes les régions que compte la Suisse», souligne Adrian Amstutz.

Contact:

ASTAG Association suisse des transports routiers
André Kirchhofer
079 859 86 86



Plus de communiques: ASTAG Schweiz. Nutzfahrzeugverband

Ces informations peuvent également vous intéresser: