ASTAG Schweiz. Nutzfahrzeugverband

Plan directeur pour le transport de personnes: Egalité de traitement pour l'autocar - pour une mobilité efficace, respectueuse de l'environnement!

Bern (ots) - L'Association suisse des transports routiers ASTAG ainsi que le groupe professionnel Car Tourisme Suisse ont élaboré des propositions relatives à un «Plan directeur pour le transport de personnes». Dans le fond, il s'agit d'améliorer les conditions-cadre de la branche autocariste privée. Les mesures les plus importantes concernent la construction de terminaux modernes et multimodaux pour les cars, la co-utilisation des lignes d'autobus dans les villes ainsi que la modernisation du réseau des routes. Des règles d'accès au marché loyales et un allégement fiscal sensible sont de plus nécessaires. L'ASTAG et Car Tourisme Suisse veulent ainsi souligner l'énorme importance des autocars privés pour le transport de personnes collectif, respectueux de l'environnement.

L'Association suisse des transports routiers ASTAG, avec le groupe professionnel Car Tourisme Suisse, s'engage pour une participation renforcée de la branche autocariste aux stratégies de mise en oeuvre du trafic collectif de personnes. Lors d'une conférence de presse donnée à Berne, des propositions et des revendications pour un «Plan directeur pour le transport de personnes» ont été présentées aujourd'hui.

Les autocars constituent un élément indispensable de la mobilité. Grâce au car, il est possible de parvenir en tout temps et à un point donné de façon très flexible et confortable et ceci, en respectant notamment l'environnement. Nous disons bien en respectant l'environnement, car les autocars modernes présentent un excellent écobilan. C'est la raison pour laquelle le degré de popularité des autocars pour les voyages de groupes, les excursions, les vacances et les courses occasionnelles est en constante augmentation. «Le car va partout», a résumé Christoph Darbellay, président de Car Tourisme Suisse: «L'économie et le tourisme en profitent aussi largement».

Le besoin d'agir en matière d'infrastructure est très urgent

Il est d'autant plus important d'utiliser mieux encore le potentiel des autocars pour une mobilité durable et efficace. Les efforts engagés jusqu'à maintenant par la politique des transports se concentraient largement sur les transports publics. En revanche, la branche autocariste privée se meut dans un environnement très difficile. Il manque des terminaux et des arrêts pour les cars en nombre suffisant sur tout le territoire suisse. S'ajoute donc à cela des limitations d'accès dans les villes, des goulets d'étranglement sur l'ensemble du réseau routier avec des embouteillages et des entraves à la circulation, des charges énormes et des dispositions légales qui ne correspondent pas aux besoins de la branche et mènent à des distorsions de la concurrence par rapport aux candidats à l'étranger. «Nos passagers doivent souvent monter et descendre dans un gravier humide au lieu d'un terminal moderne», a dit Patrik Nussbaumer, membre du comité de Car Tourisme Suisse: «Le besoin d'agir est très urgent!».

Infrastructure moderne et règles d'accès au marché loyales

Voici pourquoi, l'ASTAG et Car Tourisme Suisse ont élaboré un «Plan directeur pour le transport de personnes». La revendication principale est de faire en sorte que le rôle indispensable joué par la branche autocariste privée pour le transport de personnes collectif - parallèlement aux transports publics - soit reconnu et développé. Pour ce faire, les conditions-cadre doivent être urgemment améliorées. La construction de terminaux pour les cars modernes et multimodaux est notamment nécessaire comme interface entre les autocars, les transports publiques, le trafic individuel, la co-utilisation de lignes d'autobus dans les villes par les autocars privés ainsi que la suppression des goulets d'étranglement et les aménagements sur l'ensemble du réseau routier. Il est de plus nécessaire d'appliquer les règles d'accès au marché pour les concurrents étrangers de façon conséquente (interdiction de cabotage) et de réduire les charges administratives de la branche.

Dans l'ensemble, tous les modes de transport pour le transport de personnes, tout comme de marchandises, doivent être traités de façon la plus égale possible. L'objectif principal est de satisfaire les besoins des usagers de manière optimale. Sont à l'honneur les clients et leurs exigences qui demandent des formes de mobilité très différentes. "Ainsi, une contribution importante pour la protection de l'environnement peut être offerte à la croissance économique et au bien-être, mais aussi à un tourisme florissant en faveur de la Suisse.», le président central de l'ASTAG en est convaincu.

Contact:

ASTAG Association suisse des transports routiers
André Kirchhofer
031 370 85 21

ASTAG Groupe professionnel Car Tourisme Suisse
Stefan Huwyler
031 370 85 50



Plus de communiques: ASTAG Schweiz. Nutzfahrzeugverband

Ces informations peuvent également vous intéresser: