ASTAG Schweiz. Nutzfahrzeugverband

Industrie du transport: augmentation supplémentaire des coûts en 2015 - prix du fret plus élevés en conséquence

Bern (ots) - D'une part, la productivité et l'efficience de l'industrie suisse du transport sont de très haut niveau. D'autre part, les charges subissent une croissance constante. Même pour 2015, on doit s'attendre à des coûts du transport plus importants. Les raisons sont, entre autre, la surcharge de travail pour la formation et formation obligatoire des chauffeurs réglementées par l'Etat, les exigences supplémentaires en matière de sécurité, du niveau de la qualité ainsi que les coûts de l'IT qui en résultent. C'est la raison pour laquelle l'Association suisse des transports routiers part du principe que les prix du transport de marchandises et régional augmenteront. Selon un sondage, les taux de fret doivent subir une hausse d'environ 3%.

L'industrie du transport suisse réalise des progrès continuels en ce qui concerne la productivité et l'efficience. En conséquence, des prestations de services d'excellente qualité peuvent être proposées, lesquelles sont adaptées aux besoins spécifiques du marché et de la clientèle. Voici aussi pourquoi le transport routier est, et reste, indispensable pour l'économie et la population.

Charge étatique et fiscale croissante

D'autre part, la branche évolue dans un environnement très complexe. En principe, la charge administrative et fiscale est très élevée et a même encore augmenté ces dernières années. Les dispositions étatiques et les taxes constituent le problème principal et ont des conséquences fâcheuses. Même pour 2015, on doit s'attendre à des coûts du transport plus importants. Les facteurs d'influence les plus importants sont:

   - Les embouteillages croissants, réguliers et souvent très 
     importants sur le réseau de routes négligé de façon 
     impardonnable par l'Etat ces deux dernières décennies, ce qui 
     conduit à des pertes de productivité, respectivement à des coûts
     salariaux unitaires. 
   - L'augmentation d'ordre général des coûts du personnel et de 
     salaires en vue de respecter le niveau de qualité et de 
     qualification du personnel roulant dicté par le marché et 
     l'Etat. 
   - Les autres augmentations des coûts qui résultent de la nécessité
     de maintenir le métier de chauffeur attractif malgré la 
     réglementation surchargée et la propension aux prestations de 
     services de niveau très élevé exigé par la clientèle. 
   - La barre des exigences de plus en plus haute en matière de 
     sécurité avec la surcharge de travail qui en résulte ainsi que 
     l'IT qui sont nécessairement la cause de coûts supplémentaires. 

Majoration de prix attendue d'environ 3%

Voici pourquoi dans l'ensemble, le transport suisse de marchandises, la partie transport et le transport par wagons complets continueront à être touchés par des coûts en hausse. L'Association suisse des transports routiers est convaincue que les charges supplémentaires ne doivent pas être assumées par les seuls transporteurs. Selon un sondage effectué dans la branche, les taux de fret - selon l'entreprise, la partie transport classique et le calcul des coûts - devraient être majorés d'environ 3%. Toutefois, les augmentations doivent être négociées au cas par cas.

On constate le même développement pour le trafic international. Ici aussi, on s'attend à une augmentation des coûts. Les hausses des prix varieront en fonction des relations existantes, mais devraient également atteindre les 3% selon un sondage effectué.

Contact:

ASTAG Association suisse des transports routiers
André Kirchhofer
031 370 85 21



Plus de communiques: ASTAG Schweiz. Nutzfahrzeugverband

Ces informations peuvent également vous intéresser: