ASTAG Schweiz. Nutzfahrzeugverband

Gothard: ASTAG soutient une solution de rénovation sûre!

Bern (ots) - L'Association suisse des transports routiers ASTAG se tient derrière le modèle présenté par le Conseil fédéral au sujet de l'assainissement du tunnel au Gothard. La construction d'un nouveau tunnel sans extension des capacités représente la meilleure solution. En outre, il sert à la sécurité routière. Le risque des collisions frontales avec des conséquences mortelles serait ainsi effectivement réduit. Mais surtout, la principale liaison routière entre le nord et le sud demeure en tout temps garantie. Toutes les autres variantes avec des fermetures totales ou partielles et une «chaussée roulante» seraient totalement irréalistes. L'ASTAG s'oppose à ce genre de bricolage qui conduit à des semblants de solutions onéreuses et risquées.

Pour l'assainissement du tunnel routier au Gothard, en service depuis 30 ans, une solution sûre et réfléchie est nécessaire. De même que le rapport coûts-utilité doit être assuré. L'Association suisse des transports routiers ASTAG accueille favorablement le message et le modèle que le Conseil fédéral a adressé au Parlement. La construction d'un nouveau tunnel sans extension des capacités est, de loin, la meilleure solution. Ce n'est qu'ainsi que la gestion du trafic pourra être régulée par une seule voie et dont la direction est séparée. Par ce biais, la sécurité routière redouble manifestement. Le risque mortel de collisions frontales, notamment, pourra être effectivement réduit. «Il n'est pas acceptable que des personnes continuent à perdre la vie au Gothard en raison de la circulation en contre-sens», dit le président central de l'ASTAG, Adrian Amstutz. De plus: «Qui prend la sécurité routière au sérieux se tient derrière le modèle présenté par le Conseil fédéral! Tout le reste n'est que duplicité irresponsable aux frais des victimes à venir.»

Pas d'isolement du Tessin!

De plus, la construction d'un nouveau tunnel offre la garantie que la principale liaison routière entre le nord et le sud au Tessin demeure en tout temps accessible. Même pendant les travaux d'assainissement du tunnel existant, qui devrait être fermé des mois durant, la sécurité d'approvisionnement et l'accessibilité seraient maintenues. La population et l'économie des deux côtés du Gothard en dépendent impérativement.

Bricolage inacceptable avec la chaussée roulante

Les variantes d'assainissement avec des fermetures totales ou partielles étendues sur des années ainsi qu'une autoroute ferroviaire entre Rynächt et Biasca («chaussée roulante») sont totalement illusoires du point de vue pratique. L'axe de circulation le plus important au Tessin, sur lequel deux tiers des exportations suisses vers l'Italie se font, doit demeurer fiable et opérationnel. Le cas contraire, des dommages massifs sont imminents. De surcroît, on ne saurait admettre pour des raisons politiques que le Tessin soit isolé à long terme du reste de la Suisse: «Nous ne devons pas reléguer nos amis tessinois au rang de citoyennes et de citoyens de deuxième classe!», pense Adrian Amstutz.

C'est la raison pour laquelle, l'ASTAG s'oppose catégoriquement à un bricolage composé de fermetures et de «chaussée roulante» qui ne conduit qu'à des semblants de solutions onéreuses et risquées et à un trafic de contournement inquiétant sur le plan écologique. Il n'y a qu'une seule solution fiable pour le Gothard: la construction d'un nouveau tunnel avec une gestion du trafic régulée par une seule voie et dont la direction est séparée, garanties de sécurité routière. «Nous sommes convaincus que nous nous trouvons ainsi sur la bonne voie», ajoute Adrian Amstutz.

Contact:

Association suisse des transports routiers ASTAG
Michael Gehrken
031 370 85 24



Plus de communiques: ASTAG Schweiz. Nutzfahrzeugverband

Ces informations peuvent également vous intéresser: