ASTAG Schweiz. Nutzfahrzeugverband

Statistique des accidents: tendance toujours positive pour les poids lourds!

Bern (ots) - Les véhicules utilitaires continuent à compter parmi les moyens de transport les plus sûrs. Selon le nouveau rapport SINUS du Bureau de prévention des accidents (bpa), le nombre des accidents impliquant des camions et des autocars a continué à présenter une baisse supérieure à la moyenne en 2011. Ainsi, la tendance extrêmement positive constatée depuis des années se poursuit. L'Association suisse des transports routiers ASTAG continue à oeuvrer en faveur de la sécurité routière en tablant également à l'avenir sur les développements techniques, la formation et le perfectionnement ciblés des chauffeurs. Par ailleurs, l'ASTAG demande que les infrastructures soient adaptées aux exigences accrues.

La statistique est formelle: les véhicules utilitaires comptent parmi les moyens de transports les plus sûrs qui existent. L'an passé, le nombre des accidents ayant provoqué des dommages corporels et impliquant des utilitaires lourds (camions, semi-remorques, autocars, autobus) a à nouveau reculé. C'est ce qu'on peut lire dans le nouveau rapport SINUS 2012 publié par le Bureau de prévention des accidents (bpa). La tendance extrêmement positive constatée depuis de longues années se poursuit donc. Et toujours selon le bpa, tant les occupants des utilitaires lourds que les personnes motorisées et non motorisées impliquées dans les collisions ont profité de cette tendance.

Améliorations techniques et sensibilisation Selon l'ASTAG, cette évolution réjouissante est due d'une part aux importantes améliorations apportées aux véhicules au cours des dernières années. La branche des transports a consenti des investissements supérieurs à la moyenne pour moderniser sa flotte permettant ainsi de réduire le nombre des accidents. D'autre part, ces chiffres démontrent que les chauffeurs sont conscients de leur responsabilité dans la circulation routière.

Tabler sur les infrastructures et la formation continue Dans l'ensemble, les accidents impliquant des véhicules lourds sont rares. Par contre, la gravité des blessures subies par les usagers plus vulnérables du trafic routier peut, selon le cas, être élevée. C'est pourquoi l'ASTAG continue à s'engager pour la formation et le perfectionnement ciblés des chauffeurs. Elle lance dans le même temps un appel aux autorités compétentes pour les inciter à renforcer l'adaptation des infrastructures aux besoins du trafic lourd. La mobilité croissante exige la modernisation et l'aménagement des routes avec, en point de mire, la suppression des goulets d'étranglement sur les autoroutes et dans les agglomérations ainsi que l'abandon de cette «euphorie déferlante du giratoire». Pour les chauffeurs et la branche des transports routiers, il est en effet évident que chaque accident causant des dommages corporels est un accident de trop!

Contact:

ASTAG Association suisse des transports routiers
Michael Gehrken
031 370 85 24



Plus de communiques: ASTAG Schweiz. Nutzfahrzeugverband

Ces informations peuvent également vous intéresser: