ASTAG Schweiz. Nutzfahrzeugverband

ASTAG: 151'859 pétitionnaires le demandent: pas d'autre augmentation de la RPLP pour les transports intérieurs

Die ASTAG-Delegation übergibt die Petitionsbogen dem UVEK. / La delegation de l'ASTAG remet les feuilles de petittion à la DETEC. Weiterer Text über ots. Die Verwendung dieses Bildes ist für redaktionelle Zwecke honorarfrei. Abdruck bitte unter Quellenanagabe: "obs/ASTAG" / Texte complémentaire par ots.... plus

    - Indication: Une image peut être téléchargée sous:
        http://www.presseportal.ch/fr/story.htx?firmaid=100001880  -

    Berne (ots) - L'Association suisse des transports routiers ASTAG a remis au Conseil fédéral se pétition signée par plus de 151'859 personnes  contre une nouvelle augmentation de la RPLP. Le vice-président de l'ASTAG Jean-Daniel Faucherre a relevé au moment de la remise de la pétition au DETEC qu'une nouvelle augmentation de la RPLP prévue pour le 1er janvier 2008 allait non seulement grever la branche des transports, mais l'économie nationale suisse toute entière. C'est pourquoi l'Union suisse des paysans ainsi que d'autres association de branche ont donné leur soutien à cette revendication de l'ASTAG.

    L'importance des transports routiers est immense: en Suisse, près de 80 pour cent des marchandises sont transportées par la route. Dans la grande majorité des cas, il n'existe pas d'alternative. Dans l'optique de l'économie nationale, il est par conséquent insensé de grever à nouveau les transports routiers de charges encore plus lourdes: après le doublement de la RPLP en 2005, la Suisse connaît aujourd'hui déjà les redevances sur le trafic des poids lourds de loin les plus élevées en Europe.

    Le vice-président de l'ASTAG Jean-Daniel Faucherre a constaté qu'il était peu probable que l'UE allait emboîter le pas à la Suisse. Bien au contraire: ces jours passés précisément, on a assisté dans l'UE à un renversement de la tendance. Devant les coûts d'infrastructures exorbitants, la Commission s'est prononcée contre une "transfert à tout prix".

    Les pétitionnaires pensent qu'il y a lieu que la Suisse suive cet exemple. Chaque moyen de transport doit être engagé là où cela est le plus judicieux. Cela signifie en premier lieu qu'il faut renoncer à augmenter encore la RPLP frappant les transports intérieurs! En effet, dans ce secteur, le transport routier est indispensable.

    Pour connaître les faits, prière de consulter le site http://www.rplp-non.ch

ots Originaltext: ASTAG
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
Association suisse des transports routiers ASTAG
Michael Gehrken
Weissenbühlweg 3
3007 Berne
Tél. +41/79/613'75'64



Plus de communiques: ASTAG Schweiz. Nutzfahrzeugverband

Ces informations peuvent également vous intéresser: