ASTAG Schweiz. Nutzfahrzeugverband

ASTAG - Encourager le rail au lieu d'affaiblir la route

Berne (ots) - L'Association suisse des transports routiers ASTAG est déçue des résultats financiers relativement mauvais des CFF Cargo. Les transporteurs routiers souhaitent un rail attractif qui permet de délester l'infrastructure routière malheureusement insuffisante, notamment pour le trafic à longue distance et le transport des marchandises prédestinées au rail. On est très surpris d'apprendre que, aux yeux des CFF, la redevance sur le trafic des poids lourds liée aux prestations RPLP est insuffisante, ce qui aurait des répercussions négatives sur les affaires des chemins de fer de marchandises. En comparaison aux taxes poids lourds pratiquées dans tous les pays voisins, la RPLP est en effet disproportionnée et notamment quatre fois plus élevée que le péage routier en Allemagne. L'argument selon lequel l'augmentation de la limite du poids des véhicules utilitaires de 34 à 40 tonnes en 2005 exerce une pression sur les prix du marché est également sans fondement. En effet, les contingents de 40 tonnes étaient déjà disponibles pour la route à partir de 2001. L'ASTAG est de l'avis que pour promouvoir avec succès les transports ferroviaires, les charges fiscales supplémentaires grevant les transports routiers ne sont pas le bon moyen, car elles ne font qu'affaiblir la place économique suisse. Le train de marchandise doit systématiquement opérer selon des principes d'entreprise. Il faut augmenter la compétitivité du rail. ots Originaltext: ASTAG Association suisse des transports routiers Internet: www.presseportal.ch/fr Contact: ASTAG Association suisse des transports routiers Beat Keiser Porte-parole vis-à-vis des médias Weissenbühlweg 3 3007 Berne Tél. +41/31/370'85'70 Mobile +41/79/653'89'35

Plus de communiques: ASTAG Schweiz. Nutzfahrzeugverband

Ces informations peuvent également vous intéresser: