ASTAG Schweiz. Nutzfahrzeugverband

ASTAG Groupe professionnel Transports de bois: Transporter le bois forestier sur le rail? Non merci

Berne (ots) - La réduction prévue des centres de débord pour le chargement du bois par les CFF suscite l'étonnement de l'Association suisse des transports routiers ASTAG. Le groupe professionnel Transports de bois compétent en la matière constate que ceux qui avaient espéré que la redevance sur le trafic des poids lourds liée aux prestations RPLP allait favoriser un transfert de ces transports de la route au rail ont été floués. Ce sont maintenant les propriétaires de forêts qui doivent assumer la majoration des coûts. Les CFF prévoient de ramener de 450 à 200 le nombre de leurs centres de débord. Cela est contraire à la demande. Les producteurs de bois ont précisément besoin d'un réseau dense de centres de débord régionaux. Normalement, la forêt ne dispose en effet pas de voies de raccordement. Une telle réduction des prestations entraîne une augmentation des distances de transport du bois forestier par la route, ce qui provoque aussi une majoration des frais de transport. Celle-ci est à charge des propriétaires de forêts. En dépit de l'introduction de la redevance sur le trafic des poids lourds liée aux prestations, le trafic de marchandises est transféré du rail à la route. Pourtant, les partisans de la RPLP ont depuis toujours pronostiqué un transfert de ces transports sur le rail. L'Etat peut se frotter les mains. Les CFF qui lui appartiennent peuvent réaliser de la sorte des économies en abandonnant une affaire qui n'est pas rentable pour eux. De l'autre, il encaisse dans la caisse fédérale encore plus de recettes en provenance de la RPLP, le nombre des kilomètres parcourus sur la route ayant augmenté. À l'occasion de l'Assemblée générale du groupe professionnel Transports de bois de l'ASTAG le 20 août 2005 à Lucerne, on s'est accordé à penser ceci: une réduction du nombre des centres de débord permet non seulement de préserver les finances des pouvoirs publics, mais elle fournit aussi du travail bienvenu aux transporteurs par la route. Mais soyons sincères: en l'occurrence, on se moque manifestement de la volonté exprimée par les citoyens. ots Originaltext: ASTAG Association suisse des transports routiers Internet: www.presseportal.ch/fr Contact: ASTAG Association suisse des transports routiers Ruedi Matti Responsable du groupe professionnel Transports de bois Weissenbühlweg 3 3007 Berne Tél. +41/(0)31/370'85'61

Plus de communiques: ASTAG Schweiz. Nutzfahrzeugverband

Ces informations peuvent également vous intéresser: