ASTAG Schweiz. Nutzfahrzeugverband

ASTAG: Le transport routier devient plus coûteux

    Berne (ots) - Durant l'année à venir, le transport routier deviendra clairement plus coûteux. La cause principale est la votation qui a été acceptée en septembre 1998 concernant l'augmentation massive de la redevance poids lourds liée aux prestations (RPLP). En effet, les Associations concernées prévoient des surcoûts d'environ 12 % sur l'ensemble du trafic des colis de détail et des trains routiers.

    Comme vous le savez déjà, en janvier 2001, la RPLP a été introduite et prévoit une augmentation par étape de ses montants jusqu'en 2008. Sur la base de l'accord sur les transports terrestres et de la législation suisse sur la RPLP, une augmentation massive de la RPLP a été décidée pour 2005. En effet, elle augmentera en moyenne d' environ 50 %.

    Les Associations directement concernées, soit l'ASTAG Association suisse des transports routiers, SPEDLOGSWISS l'Association suisse des transitaires et des entreprises de logistique et Swiss Shippers' Council ont examiné les conséquences de la majoration de la RPLP sur les prix de transport dans toute la Suisse pour l'ensemble du trafic des colis de détails et des trains routiers. Les conséquences que cela implique ont été particulièrement examinées dans notre édition 2005 sur les "bases de calculs GU pour les transports à longue distance".

    Sur la base de la hausse de la RPLP ainsi que d'autres facteurs tel que le devoir de faire examiner à nouveau chaque année par le contrôle des véhicules, les poids lourds ainsi que les remorques, élèvent les frais pour le 1er janvier 2005, d'environ 12 % sur les bases de calculs GU. Sur la base des exigences individuelles, de la composition du parc à véhicules, des quantités de marchandises et des facteurs de lieu des entreprises de transport, ces coûts peuvent être plus élevés. Durant l'année à venir, seule la partie des coûts RPLP peut s'élever jusqu'à CHF 100'000.-- pour un train de fret avec un haut kilométrage tels qu'ils sont habituels dans l'ensemble du trafic des colis de détail et des trains routiers. L'économie du transport n'est pas en mesure de supporter ces nouvelles dépenses, sinon elle devrait les inclure dans le marché. Le résultat est un transport routier plus coûteux.

ots Originaltext: ASTAG Association suisse des transports routiers
Internet: www.newsaktuell.ch/f

Contact:
ASTAG Association suisse des transports routiers
Groupe professionnel longue distance
Ruedi Matti
Responsable du transport de marchandises
Weissenbühlweg 3
3007 Berne
Tél. +41/31/370'85'61
Internet: www.astag.ch



Plus de communiques: ASTAG Schweiz. Nutzfahrzeugverband

Ces informations peuvent également vous intéresser: