ASTAG Schweiz. Nutzfahrzeugverband

Campagne contre les courses entre bahuts

    Berne (ots) - On n'aime gu√®re rouler derri√®re de gros bahuts. Tel est notamment le cas lorsqu'un poids lourd en d√©passe un autre et lorsque la man¬úuvre de d√©passement tire en longueur. Les usagers de la route sont m√©contents lorsque la voie de gauche est occup√©e sur l'autoroute par un poids lourd. Ils sont en effet eux aussi press√©s. Dans ces instants, on ne s'int√©resse gu√®re au fait que les camions circulent toujours parce que l'√©conomie leur en a donn√© le mandat et qu'ils transportent des marchandises qui parviendront finalement aux consommateurs.

    "Jadis, lorsque les limiteurs de la vitesse n'√©taient pas encore obligatoires, on pouvait encore appuyer sur la p√©dale des gaz pour d√©passer rapidement un coll√®gue. Mais, √† l'heure actuelle, les vitesses maximales sont tellement proches" argumentent certains chauffeurs. Mais cela n'excuse gu√®re un tel comportement qui m√©contente les autres et qui nuit de surcro√ģt gravement √† l'image de la branche toute enti√®re. Les automobilistes se souviennent longtemps encore d'un mauvais exemple. Il est en r√©alit√© bien dommage que les modes de conduite exemplaires ne se remarquent gu√®re!

    L'Association suisse des transports routiers ASTAG est depuis longue date consciente de ce qu'on appelle des courses de bahuts qui sont un ph√©nom√®ne tr√®s peu appr√©ci√© par le public. Elle compte affronter ce probl√®me dans le cadre d'une campagne. Cette derni√®re est ax√©e en priorit√© sur un autocollant qui peut √™tre appos√© √† l'arri√®re du poids lourd ou de sa remorque. Sur une base facultative, les conducteurs de camions et les transporteurs doivent pouvoir annoncer au public qu'ils ne pratiquent pas de telles man¬úuvres de d√©passement laborieuses et qu'ils ne les acceptent point. "Courses entre bahuts - sans moi!!", tel est le message discret. En compl√©ment au grand autocollant sur l'arri√®re du v√©hicule, un petit autocollant pouvant √™tre plac√© √† un endroit appropri√© dans la cabine pour rappeler au chauffeur cet engagement sera distribu√©.

    Ces jours-ci, l'ASTAG va informer le public, les associations partenaires et les autorit√©s sur son projet. Ensuite les membres de cette association recevront tous des formulaires de commande au moyen desquels ils pourront se procurer le nombre voulu d'autocollants dans la langue nationale de leur choix. Le d√©but de la campagne proprement dite est pr√©vu pour le mois de septembre.

    Ces informations aux m√©dias et le sujet de l'autocollant peuvent √™tre charg√©s sur Internet √† l'adresse: http://www.astag.ch (service des m√©dias).

    L'ASTAG repr√©sente un chiffre rond de 4'400 entreprises de transport routier. Ces derni√®res offrent d'appr√©ciables prestations de service pour le transport de biens et de personnes avec des camions, des autocars et des taxis. Elles emploient en Suisse plus de 175'000 personnes.

ots Originaltext: ASTAG
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
ASTAG Association suisse des transports routiers
Beat Keiser
Weissenb√ľhlweg 3
3000 Berne 14
Tel. +41 31 370 85 70
[ 009 ]



Plus de communiques: ASTAG Schweiz. Nutzfahrzeugverband

Ces informations peuvent également vous intéresser: