Département fédéral de l'économie

Communiqué de presse suite à la réunion le samedi 2 février 2002 de la Commission économique bilatérale Suisse - États-Unis

New York (ots) - En marge du World Economic Forum, qui se tient à New York, une table ronde a réuni la Suisse et les États-Unis le 2 février sur le thème « bioterrorisme et réplique de l'industrie pharmaceutique «. Le chef du Département fédéral de l'économie, Pascal Couchepin, et le secrétaire d'État américain à la santé et aux services sociaux, Tommy Thompson, ont mené les discussions, dans le cadre de la Commission économique bilatérale Suisse - États-Unis, discussions auxquelles des responsables des industries pharmaceutiques suisse et américaine ont aussi pris part. Pascal Couchepin et Tommy Thompson ont rappelé le défi que représente le bioterrorisme et évoqué les stratégies actuelles de leur gouvernement respectif. Les participants ont ensuite abordé la question des dispositifs d'alerte et de prévention en matière d'attentats bioterroristes, puis examiné la faisabilité d'un '' code de conduite et de coopération '' international pour l'industrie pharmaceutique, qui s'accompagnerait d'obligations internationales et de contraintes d'exécution. Ont assisté à cette séance : Daniel Vasella, CEO de Novartis, Fred Hassan, CEO de Pharmacia Group, Bernhard Brunner, chef du laboratoire AC au DDPS, Michael Moodie, président du Chemical & Biological Control Institute (CBACI). L'ambassadeur des États-Unis en Suisse, Monsieur Mercer Reynolds, et le secrétaire d'État David Syz (seco) ont également participé à cette réunion. Les discussions, animées, étaient présidées par l'ancien sénateur américain Sam Nunn. Elles ont porté sur les thèmes suivants : «11 septembre : comment les attentats du 11 septembre et la menace de l'anthrax ont-ils changé notre perception des menaces bioterroristes ? «État de vigilance : comment l'industrie pharmaceutique peut-elle préparer les sociétés à répondre aux attentats bioterroristes ? «Nouvelles normes et/ou contrôles : les mesures de sécurité biologique prises par les laboratoires industriels ou universitaires offrent-elles toutes les garanties contre des tentatives terroristes d'appropriation de substances dangereuses ? La Commission économique bilatérale Suisse - Etats-Unis entend favoriser la collaboration des chefs de gouvernement et des responsables industriels des deux pays, dans le cadre de projets communs à même de renforcer le dialogue politique entre la Suisse et les États-Unis. ots Originaltext: DFE Internet: www.newsaktuell.ch Contact: Katja Mäder porte-parole du DFE tél. +41 79 309 42 35

Ces informations peuvent également vous intéresser: