Département fédéral de l'économie

Dossier de presse: WEF Spirit of Davos

    Berne (ots) -

    1. Spirit of Davos - Fondation « In the Spirit of Davos »

    Les autorités grisonnes ont imaginé l'idée de la fondation « In the Spirit of Davos » afin de favoriser le dialogue avec les opposants au WEF. Indépendamment du fait que le WEF retourne à Davos ou non, cette fondation formera une plate-forme internationale de discussion autour des sujets touchant à la mondialisation. Les modalités des débats, dialogues et échanges d'idées sur les thèmes centraux de la politique structurelle globale restent à établir. Les participants seront des représentants de la société civile et des milieux politiques, économiques, culturels et scientifiques. Ce scénario, couplé au processus du « Spirit of Davos », vise à l'abandon du scénario « bunker » à Davos et à un retour à la normale, avec des discussions non violentes, mais non moins critiques, entre partisans et opposants de la mondialisation.  

    2. Objectifs et stratégies de la fondation « In the Spirit of Davos »

    - La fondation « In the Spirit of Davos » est placée sous l'égide du canton des Grisons, de la commune de Davos et de la Confédération, qui participent au capital de la fondation à hauteur de 100 000 francs chacun. La fondation constituera une source de financement et un soutien organisationnel pour les manifestations portant sur le thème de la mondialisation, au sens large du terme.

    - La fondation se veut une plate-forme d'échanges publics et constructifs entre représentants de la société civile et des milieux politiques et économiques sur les thèmes de la mondialisation. Pour atteindre cet objectif, il sera fait appel à des ONG suisses et internationales ainsi qu'à des spécialistes et des personnalités issues des cercles culturels, scientifiques et religieux.

    - « In the Spirit of Davos » est censée être l'initiatrice et la « médiatrice » de manifestations ciblées qu'elle organisera et soutiendra.

    - La fondation travaillera en étroite collaboration avec les entités intéressées par les manifestations « Spirit of Davos » en ce qui concerne le choix des thèmes, le programme et la fixation des dates.

    - La fondation vise à être reconnue tant à l'échelle nationale qu'internationale et à pouvoir initier et promouvoir des études.

    - Les manifestations réalisées seront évaluées et leurs résultats publiés dans la forme appropriée.

    Il s'agit avant tout de détendre la situation qui est apparue lors du WEF 2001 et de créer des bases solides pour un dialogue constructif auquel participeront tous les cercles et toutes les organisations intéressés par le thème de la mondialisation. Mais une critique morale ou éthique des intervenants  ou des organisations ne sera pas tolérée.

    3. Organismes impliqués et financement

    Une fondation au capital de 300 000 francs est créée sous le nom de « In the Spirit of Davos ». Le canton des Grisons, la commune de Davos et la Confédération y participent à raison de 100 000 francs chacun. Ce capital est destiné au financement de projets. Certains de ces projets pourront, le cas échéant, être financés par des dons supplémentaires émanant de l'économie privée, de fondations, d'institutions et d'administrations, voire du WEF. La fondation sera d'utilité publique ; dotée d'un mandat public, elle sera exonérée d'impôts.  

ots Originaltext: DFE
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Robin Tickle
Chef, service de la communication DFE
Tel. +41/31/322'20'25



Plus de communiques: Département fédéral de l'économie

Ces informations peuvent également vous intéresser: