Département fédéral de l'économie

La Comco ouvre une enquête contre Coca-Cola et Feldschlösschen

    Berne (ots/PC) - Un accord entre Feldschlösschen et Coca-Cola Suisse concernant les boissons non alcoolisées pourrait être contraire à la loi sur les cartels. La Commission de la concurrence (Comco) a ouvert une enquête à ce sujet le 20 novembre 2000.

    Le secrétariat de la Comco dispose d´indices selon lesquels un accord passé entre Coca-Cola et Feldschlösschen entraînerait une distorsion de la concurrence dans la distribution de boissons non alcoolisées aux hôtels, restaurants, cantines et cafés.

    En été 2000, Feldschlösschen et Coca-Cola Suisse ont passé un accord concernant la production et la distribution de boissons non alcoolisées. Selon l´accord, Feldschlösschen devrait produire une partie des boissons de Coca-Cola pour le marché suisse et les écouler à travers son organisation de distribution en tant que marques principales.

    Avec ses marques Sprite, Fanta et Coca-Cola, l´entreprise Coca-Cola SA dispose d´une très forte position sur le marché suisse des boissons non alcoolisées. Feldschlösschen, de son côté, est réputé être le distributeur le plus important de boissons de ce type en Suisse.

    L´enquête de la Comco devrait notamment montrer si les produits concurrents sont vendus à des conditions discriminatoires.

ots Originaltext: Commission de la concurrence (Comco)
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Roland von Büren, Président de la Comco, tél. +41 79 667 90 15.



Plus de communiques: Département fédéral de l'économie

Ces informations peuvent également vous intéresser: