Département fédéral de l'économie

Chiens dangereux: la Confédération prend des mesures.

    Berne (ots) - L'Office vétérinaire fédéral (OVF) a pris diverses mesures pour lutter contre les chiens dangereux. Il vient de créer un Bureau de renseignement et de conseil qui sera en fonction à partir du 1er novembre. Comme condition à la prise de mesures supplémentaires, il a élaboré les bases légales pour introduire une identification électronique et un enregistrement centralisé et national de tous les chiens. L'OVF entend également apporter un soutien technique aux cantons dans l'élaboration de leurs réglementations. L'Office vétérinaire fédéral vient de créer un bureau de renseignement muni d'une ligne téléphonique directe (tél. 031 322 22 99) où peuvent s'adresser les citoyennes et citoyens inquiets ainsi que les détenteurs et détentrices de chiens. Ce bureau fournira aussi des renseignements aux autres offices fédéraux ainsi qu'aux organes cantonaux. Il est ouvert durant les heures de bureau. Les conseils seront fournis par une spécialiste reconnue, le Dr Colette Pillonel, vétérinaire-comportementaliste diplômée. L'OVF propose d'instituer une obligation d'identification et d'enregistrement sur la base de l'ordonnance sur les épizooties. Tous les chiens devraient par conséquent être marqués clairement au moyen d'une puce électronique et être enregistrés dans une banque de données, l'objectif étant de prendre des mesures aussi rapidement que possible après une procédure de consultation auprès de la Confédération et des cantons. L'Office vétérinaire fédéral veut apporter un soutien technique aux cantons dans l'élaboration de leurs réglementations légales. C'est en connaissance de cause (proposition de compléter la loi sur les chiens en vigueur dans les cantons de Bâle-Ville et Bâle-Campagne, résultats du forum de discussion sur les chiens, qui s'est tenu le 31.8.2000, interpellations parlementaires de MM. Studer et Günter) que l'Office vétérinaire fédéral soutient les efforts visant à soumettre à autorisation l'élevage, le commerce et la détention de chiens potentiellement dangereux et à rendre possible des mesures individuelles contre des chiens qui attirent l'attention. L'Office vétérinaire fédéral avait déjà pris contact avec la Conférence des Directeurs cantonaux de Justice et Police en juillet dernier. Le Président de la conférence, le conseiller aux Etats Jörg Schild, a informé l'OVF que le sujet des chiens dangereux sera à l'ordre du jour de la prochaine conférence.

ots Originaltext: Office vétérinaire fédéral OFV
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Office vétérinaire fédéral Secteur Communication, Hans Wyss, chef du
secteur Communication, tél. +41 31 323 84 96 ou Heinz K. Müller,
porte-parole de l'OVF, tél. +41 31 323 85 68.



Plus de communiques: Département fédéral de l'économie

Ces informations peuvent également vous intéresser: