Office féd. développement territorial

Les entreprises s'engagent sur la voie du développement durable

    Berne (ots) - Force est de constater que de plus en plus d'entreprises suisses préfèrent investir dans le développement durable que d'envisager la rentabilité à court terme. Les pouvoirs publics profitent indirectement de cette situation. C'est d'ailleurs ce qui ressort des différents projets présentés dans le cadre des Journées nationales sur le développement durable, organisées par l'Office fédéral du développement territorial (ARE) en collaboration avec la Direction du développement et de la coopération (DDC) ainsi qu'avec les offices fédéraux de l'énergie (OFEN) et de la santé (OFSP): le partenariat entre les entreprises privées et les communes profite à tous.

    Près de 260 représentants des communes, des cantons, des offices fédéraux mais également des entreprises privées et des organisations non gouvernementales ont participé aux journées nationales du développement durable intitulées «Le développement durable au quotidien: le rôle de l'économie». A cette occasion, ils ont notamment abordé la question de l'engagement de l'économie privée sur la voie du développement durable ainsi que la collaboration entre les secteurs public et privé.

    Le directeur de l'ARE, Pierre-Alain Rumley a souligné que «la politique du développement durable ne doit pas uniquement être le cheval de bataille de la Confédération». Outre les cantons et les communes, il incombe également aux entreprises de jouer un rôle dans ce domaine. C'est pourquoi dans sa nouvelle stratégie sur le développement durable, la Confédération insiste pour que la libéralisation économique se fasse dans un cadre social et écologique cohérent.

    Intervenir sur une base librement consentie

    Dans le cadre de ces journées, les représentants de plusieurs entreprises ont insisté sur le fait  que la gestion axée sur les principes du développement durable est appelée à se généraliser mais que cela doit se faire par le biais de mesures librement consenties. Gabi Hildesheimer, directrice de l'Association suisse pour l'intégration de l'écologie dans la gestion d'entreprise, a d'ailleurs précisé que «certaines entreprises ne considéraient pas le développement durable comme un frein mais plutôt comme une chance». Pour illustrer ses propos, elle a mentionné le projet «Creative Carbon Partnership» auquel participent plusieurs entreprises privées et offices fédéraux qui proposent ainsi de réduire d'eux-mêmes leurs émissions de CO2 sans intervention de l'Etat. Pour y parvenir, différents moyens sont préconisés, comme par exemple le financement de plantations dans les pays du Sud en vue de compenser les émissions de polluants (Hunziker & Co, Winterthur) ou l'isolation de camions citernes pour maintenir les revêtements routiers à une certaine température (Kästli AG, Ostermundigen).

    Les communes et les cantons ont également la possibilité d'agir selon les principes du développement durable, notamment par le biais de fonds de placement équitables ou d'une comptabilité respectant les critères écologiques et sociaux. La manifestation organisée au Kornhaus de Berne a montré à quel point les pouvoirs publics et les entreprises privées se devaient d'agir en véritables partenaires. A titre d'exemple, on présenta un projet de service de bus exploité conjointement par une entreprise de transports publics et une grande entreprise privée (Unaxis, Balzers) dans le canton de St Gall.

    Privilégier les partenariats

    Les actions et initiatives suisses axées sur le développement durable et leur impact potentiel sur d'autres pays ont constitué un autre point fort de cette manifestation. Walter Fust, directeur de la DDC a dit qu'il valait mieux instaurer « des partenariats plutôt que des parrainages». Il semblerait que pour que le développement durable en Suisse porte ses fruits à l'étranger, on pourrait par exemple encourager les partenariats entre les communes suisses et celles des pays en voie de développement.

    Responsabiliser les consommateurs

    Monsieur Jean-Pierre Elong Mbassi, coordinateur du programme de développement municipal pour l'Afrique occidentale et centrale au Bénin est intervenu dans le débat en disant «ce que nous attendons des gens du Nord, c'est qu'ils nous considèrent comme des être humains». Il a également invité les consommateurs occidentaux à faire preuve d'une plus grande responsabilité en expliquant que l'on achète différemment lorsque l'on sait que derrière une tablette de chocolat se cache le travail d'un agriculteur de la Côte d'Ivoire. Pour parvenir à responsabiliser davantage les consommateurs, il suggère d'avoir recours à des mesures et des initiatives comme par exemple l'agenda 21 local.

    Les Journées nationales du développement durable ont pour la première fois eu lieu sous le patronage de l'Office fédéral du développement territorial (ARE), chargé depuis plus d'une année du dossier. En prévision du sommet mondial sur le développement durable qui se tiendra à Johannesburg au mois de septembre 2002, l'ARE est actuellement en train d'élaborer la nouvelle stratégie de la Confédération dans ce domaine. Présenté au Conseil fédéral au printemps prochain, ce document a également pour objectif de sensibiliser tous les services fédéraux à cette problématique.

ots Originaltext: ODT
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Prof. Pierre-Alain Rumley
Directeur de l'Office fédéral du développement territorial
3003 Berne
Tél. +41 31 322 40 51

Daniel Wachter
Chef de la section développement durable et convention alpine
Office fédéral du développement territorial
Palais fédéral nord
3003 Berne
Tél. +41 31 324 14 50
E-mail: daniel.wachter@are.admin.ch

Rudolf Menzi
Responsable de l'information
Office fédéral du développement territorial
Palais fédéral Nord
3003 Berne
Tél. +41 31 322 40 55
E-mail: rudolf.menzi@are.admin.ch

Claudia Drexler
Société suisse pour la protection de l'environnement (SPE)
case postale
8032 Zurich
Tél. +41 1 251 28 26
Mobile: +41 79 294 24 16
E-mail: drexler@sgu.org



Plus de communiques: Office féd. développement territorial

Ces informations peuvent également vous intéresser: