Office féd. développement territorial

Trafic marchandises à travers les Alpes: croissance ininterrompue en 2000

    Berne (ots) - L'an dernier, 1,4 million de camions ont traversé les Alpes suisses, soit 7 pour cent de plus que l'année précédente. Le trafic ferroviaire a augmenté de 12 pour cent dans la même période. Le chemin de fer a ainsi récupéré un pour cent de sa part de marché au trafic des marchandises à travers les Alpes, qui a atteint 70 pour cent. Ces chiffres ressortent des derniers comptages du trafic de l'Office fédéral du développement territorial (ODT).

    Entre 1999 et 2000, le transport routier et ferroviaire de marchandises à travers les Alpes a progressé de 10 pour cent. Un record a été atteint l'an dernier avec 30 millions de tonnes acheminées par les Alpes, dont 9 millions par la route et 21 millions par le rail.

    Depuis 1981 (la première année suivant l'ouverture du tunnel routier du Saint-Gothard), la part de la route au trafic des marchandises à travers les Alpes est passée de 10 pour cent à près de 30 pour cent. Cette tendance s'est toutefois ralentie dans les dernières années, le chemin de fer ayant pu améliorer de 1 pour cent sa part de marché, qui s'est dès lors élevée à 70 pour cent.

    La forte progression du trafic ferroviaire à travers les Alpes s'explique notamment par la bonne conjoncture, mais aussi par les transports de bois liés à la tempête Lothar. Alors que le trafic combiné a augmenté de 14 pour cent, le trafic par wagons complets a crû de 11 pour cent. Le trafic combiné représente ainsi 49 pour cent du trafic alpin des marchandises et devrait maintenant continuer d'augmenter suite à l'ouverture, il y a un mois, de la chaussée roulante (CR) sur l'axe Loetschberg-Simplon.

    Durant l'année 2000, en moyenne 5319 poids lourds traversaient chaque jour ouvrable les Alpes suisses, dont 85 pour cent empruntaient la route du Saint-Gothard. A lui seul, cet axe a absorbé 1,2 million de camions, soit 8 pour cent de plus que l'année précédente. Cette évolution s'est encore poursuivie durant les cinq premiers mois de cette année. Depuis le début 2001, de nouvelles conditions régissent le trafic: une redevance liée aux prestations est désormais perçue sur les poids lourds (RPLP), la limite du poids des véhicules a été relevée à 34 tonnes, les camions de 40 tonnes bénéficiant d'un régime de contingents.

    Ces résultats ressortent de l'observation du trafic marchandises à travers les Alpes effectuée chaque année par l'Office fédéral du développement territorial en étroite collaboration avec l'Office fédéral des routes et les cantons concernés (Uri, Grisons, Tessin et Valais).

    Le rapport "Güterverkehr durch die Schweizer Alpen 2000 - Verkehrsobservatorium " de l'Office fédéral du développement territorial (disponible en allemand avec des résumés en français, italien et anglais) peut être commandé auprès de l'OFCL/EDMZ, 3003 Berne (nº de commande: 812.006), soit par écrit ou on line à l'adresse  www.edmz.ch.

ots Originaltext: Office fédéral du développement territorial (ODT)
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Christian Küng, chef de division
Office fédéral du développement territorial
3003 Berne
Tél. +41 31 322 55 68
E-mail: christian.kueng@are.admin.ch

Rudolf Menzi, service d'information
Office fédéral du développement territorial
3003 Berne
Mobile +41 79 647 74 44 ou tél. +41 31 322 40 55
E-mail: rudolf.menzi@are.admin.ch



Plus de communiques: Office féd. développement territorial

Ces informations peuvent également vous intéresser: