Office féd. développement territorial

Données sur l'évolution des installations de transport touristiques

Berne (ots) - Le nombre d'installations de transport touristiques (ITT) en Suisse a baissé d'environ 6% au cours des années 90. La capacité de transport, par contre, s'est accrue de l'ordre de 3%. On observe, en outre, une nette tendance à transférer les installations à des altitudes plus élevées où l'enneigement est assuré. L'aménagement de nouveaux domaines skiables non encore équipés jusqu'alors reste l'exception, et les nouvelles installations sont de plus en plus souvent des installations de remplacement construites sur des sites préexistants. Un relevé exhaustif des installations de transport touristiques (ITT) est effectué à intervalles réguliers, ce qui permet d'en suivre l'évolution. La "Statistique ITT, 6e édition" sera publiée début 2001 par l'Office fédéral du développement territorial (ODT). Le présent "dossier" de l'ODT présente d'ores et déjà un aperçu des principaux résultats qui en découlent. Il analyse et illustre l'évolution des ITT au cours de la dernière décennie et la commente du point de vue de la politique d'organisation du territoire. La réduction du nombre des ITT est accompagnée simultanément d'une augmentation de leur débit horaire. Des téléskis sont fréquemment remplacés par des télésièges plus performants. De bonnes conditions d'enneigement n'étant aujourd'hui plus vraiment garanties à plus basse altitude, les installations de transport touristiques ont tendance à se déplacer vers les hauteurs. En cela, le recul du nombre d'installations notamment entre 1'000 et 1'500 mètres d'altitude est significatif. L'élément positif de cette évolution est que les nouvelles infrastructures sont de plus en plus souvent érigées sur des sites déjà aménagés où elles remplacent des installations plus anciennes. Le développement équilibré de régions de loisirs équipées au niveau technique et présentant une offre touristique de grande qualité, d'une part, et de sites de détente calmes et maintenus à l'état naturel, d'autre part, est d'une importance capitale du point de vue de l'organisation du territoire. L'évolution vers une concentration spatiale des installations de transport, liée à un fort accroissement du débit horaire, place les régions et les communes touristiques devant de nouveaux défis. L'intensification de la charge environnementale, l'augmentation du trafic, les exigences croissantes des vacanciers en quête de délassement à l'égard de l'efficience des moyens de transport et de la qualité de détente du site impliquent de la part des communes et des régions touristiques une approche globale en matière de politique de développement et de planification. ots Originaltext: Office fédéral du développement territorial ODT Internet: www.newsaktuell.ch Contact: Office fédéral du développement territorial, Service d'information, Fritz Bosshart, tél. +41 31 322 40 43, e-mail: fritz.bosshart@brp.admin.ch ou Rudolf Menzi, tél. +41 31 322 40 55, e-mail: rudolf.menzi@brp.admin.ch. Annexe : "dossier" 5/00 - "Statistique ITT"

Ces informations peuvent également vous intéresser: