Off. féd. environ., forêts, paysage

Contre l'asthme, bientôt des aérosols-doseurs sans CFC

Berne (ots) - Afin de protéger la couche d'ozone, tous les aérosols-doseurs devront se passer de chlorofluorocarbures (CFC) comme gaz propulseur d'ici à 2005. Cette mesure concerne aussi les sprays contre l'asthme. Elle permettra d'économiser 10 000 tonnes de CFC par an à l'échelle du globe. En Suisse, 500 000 personnes souffrent de maladies des voies respiratoires. 300 000 d'entre elles environ utilisent des sprays pour soulager leur mal. Ces produits contiennent toutefois des CFC comme gaz propulseur; or les CFC contribuent à détruire la couche d'ozone. Ils seront donc désormais remplacés par des alcanes fluorés, qui n'ont pas d'influence sur la couche d'ozone. Pas de changement significatif pour les personnes concernées Pour les personnes qui utilisent un inhalateur de poudre, ce passage à d'autres gaz propulseurs n'entraîne aucun changement. Les personnes qui utilisent un aérosol-doseur contenant des CFC devront le remplacer dans les années qui viennent par un inhalateur de poudre ou par un produit contenant un alcane fluoré comme gaz propulseur. La notice de l'emballage signale si le spray contient des CFC ou non. En règle générale, le passage d'un aérosol-doseur contenant des CFC à un autre produit n'en contenant pas ne pose aucun problème. Le profil des effets et des effets secondaires des aérosols-doseurs ne contenant pas de CFC est le même que celui des sprays qui en contiennent. Seule une petite différence de goût peut être perçue. Pour d'éventuelles questions à ce propos, les personnes concernées peuvent s'adresser à leur médecin ou à leur pharmacien. Durant la phase de transition, il est important qu'elles poursuivent leur traitement de la manière prescrite par leur médecin. Le Protocole de Montréal, élaboré en 1987 et signé par 150 pays, interdit la fabrication et l'utilisation des CFC dans les biens de consommation, car toutes les émissions de CFC menacent la couche d'ozone. Selon les stratégies nationales élaborées dans le cadre de ce protocole, tous les aérosols-doseurs contenant des CFC auront été remplacés d'ici à 2005 par des produits exempts de CFC. Le moment est donc venu d'appliquer cette consigne aux aérosols-doseurs utilisés à des fins médicales, et de passer à des produits contenant un autre gaz propulseur ou de remplacer les aérosols-doseurs par une autre forme de traitement. ots Originaltext: OFEFP Internet: www.newsaktuell.ch Contact: Christoph Rentsch, chef de la section des Substances dangereuses pour l'environnement, Office fédéral de l'environnement, des forêts et du paysage (OFEFP), tél. +41 31 322 93 64; e-mail: christoph.rentsch@buwal.admin.ch Blaise Horisberger, section des Substances dangereuses pour l'environnement, Office fédéral de l'environnement, des forêts et du paysage (OFEFP), tél. +41 31 322 90 24; e-mail: blaise.horisberger@buwal.admin.ch Vous pouvez vous renseigner sur le traitement des affections des voies respiratoires auprès de votre ligue pulmonaire cantonale ou sur la ligne gratuite de la Ligue pulmonaire suisse, au 0800 333 800. - www.lung.ch (site internet de la Ligue pulmonaire suisse)

Ces informations peuvent également vous intéresser: