Off. féd. environ., forêts, paysage

Programme d'encouragement Bois 21

Récolte de bois suisse : le DETEC veut utiliser tout le potentiel

    Berne (ots) - Depuis des années, il pousse davantage de bois dans les forêts suisses qu'on n'en récolte. Le Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC) veut accroître nettement la récolte annuelle de bois. C'est pourquoi l'Office fédéral de l'environnement, des forêts et du paysage (OFEFP) et Lignum - Conférence suisse de l'économie du bois ont lancé aujourd'hui le programme d'encouragement Bois 21. D'ici à cinq ans, la récolte annuelle de bois, qui est actuellement de 4,74 millions de mètres cubes en moyenne, doit augmenter de 20%, soit un million de mètres cubes. Par ailleurs, d'ici à 2015, le volume du bois valorisé doit égaler l'accroissement annuel du volume de bois (7,5 millions de mètres cubes).

    Le programme Bois 21 a deux objectifs principaux :

    - convaincre le consommateur des avantages du bois et favoriser de manière ciblée l'écoulement de ce matériau ;

    - renforcer l'économie forestière et l'industrie du bois, en améliorant la collaboration au sein de la filière du bois, des forêts aux consommateurs.

    Le Programme d'encouragement Bois 21 est un projet commun de la Confédération, de l'industrie du bois, des hautes écoles et des associations de protection de l'environnement. Il est financé par la Confédération. Bois 21 s'étendra sur les dix prochaines années. Jusqu'en 2003, ses promoteurs disposeront de 15 millions de francs, soit 5 millions par année. Le programme prend la relève de Bois 2000 (1997-2000), dont le but était de sensibiliser la population aux avantages du bois, grâce à des projets-phares.

    Bois 21 a cinq priorités :

    - améliorer l'image du bois et augmenter l'écoulement de ce matériau grâce à des mesures de communication ciblées ;

    - mieux coordonner la production du bois, sa transformation et son écoulement tout en favorisant les circuits économiques régionaux ;

    - optimiser les capacités de rendement des entreprises de l'économie forestière et de l'industrie du bois et mieux les positionner sur le marché ;

    - ouvrir de nouvelles parts de marché grâce à des innovations techniques (par exemple dans la sécurité contre les incendies) ;

    - réaliser des projets-phares.

    Selon les résultats du deuxième Inventaire forestier national, dans les forêts suisses, il croît davantage de bois qu'on n'en récolte. Le volume sur pied par hectare est le plus important d'Europe. Cette situation est en contradiction avec le principe de la durabilité. Le bois est notre principale matière première et une énergie renouvelable. Il a en outre de gros avantages écologiques car il absorbe autant de CO2 qu'il en dégage. Il s'agit donc notamment d'entretenir et de rajeunir les forêts protectrices, afin qu'elles puissent remplir leur fonction.

    Le programme Bois 21 a été lancé officiellement mardi 8 mai à Berne, dans le cadre du congrès annuel de Lignum. Dans son allocution, M. Hans Werder, secrétaire général du DETEC, a souligné que les nombreux avantages écologiques du bois en faisaient une matière première irremplaçable : son bilan de CO2 est neutre, on le trouve dans toutes les régions du pays à proximité des centres de transformation, il est facilement recyclable et il peut être éliminé sans problème. Et M. Werder d'ajouter : Le bois est le matériau du 21e siècle.

    Cette tendance se dessine d'ores et déjà. Entre 1991 et 1996, malgré la récession dans la construction et la stagnation économique, on a utilisé 2% de bois en plus. Depuis lors, le bois n'a cessé d'augmenter ses parts de marché. Le programme d'encouragement Bois 21 va favoriser les innovations techniques, et notamment améliorer la sécurité contre les incendies. Cette mesure permettra au bois d'utiliser les potentiels encore peu exploités (les habitations de plusieurs étages et les infrastructures).

ots Originaltext: OFEFP
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
M. Andrea Semadeni, suppléant du directeur fédéral des forêts, Office
fédéral de l'environnement, des forêts et du paysage (OFEFP),
tél. jusqu'à midi : +41 31 324 77 82, l'après-midi: +41 79 687 11 80

M. Christoph Starck, direction du programme Bois 21,
mobile +41 79 290 02 58

M. Michael Meuter, chef de la communication, Lignum - Conférence
suisse de l'économie du bois, mobile +41 79 469 82 17

Annexe
Allocution de M. Hans Werder, secrétaire général du DETEC :
"Le bois : une matière première durable, une chance pour l'économie"



Plus de communiques: Off. féd. environ., forêts, paysage

Ces informations peuvent également vous intéresser: