Office fédéral de la communication

Chevalier de la communication: Concours visant à combler le fossé numérique

    Berne (ots) - La Suisse, tout comme d'autres pays, montre des signes révélant l'existence d'un fossé numérique. Sous le patronage du président de la Confédération Moritz Leuenberger, l'Office fédéral de la communication (OFCOM) et l'Office fédéral de la culture (OFC) lancent un concours s'inscrivant dans ce contexte. Les meilleurs projets qui permettront ou faciliteront l'accès d'une plus grande partie de la population aux nouvelles technologies de l'information et de la communication (TIC) seront récompensés par le prix "Chevalier de la communication".

    L'évolution vers une société de l'information est devenue une réalité, en Suisse comme ailleurs. Le rôle de plus en plus important que jouent les nouveaux médias exige des utilisateurs une approche compétente des TIC, tant sur le plan technique que sur le plan du contenu. Dans notre pays, malgré les mesures d'encouragement de l'Etat, l'existence d'applications modèles et la présence d'une excellente infrastructure de télécommunications, certaines parties de la population restent, pour diverses raisons, à l'écart de cette évolution, phénomène qui risque d'entraîner une fracture de la société sur le plan numérique.

    Or, c'est dans l'aménagement de la société de l'information que les jeunes pourraient endosser certaines responsabilités. En effet, ils utilisent les TIC avec aisance et enthousiasme. Qui plus est, ils possèdent souvent des connaissances spécialisées d'un très haut niveau. Ce potentiel, allié à leur créativité, leur permet d'inaugurer de nouvelles voies pour combler le fossé numérique.

    Dès lors, l'OFCOM et l'OFC lancent aujourd'hui pour la première fois le concours "Chevalier de la communication", sous le patronage du président de la Confédération Moritz Leuenberger. Les jeunes âgés de 30 ans au plus peuvent déposer des projets qui contribueront à enjamber le fossé numérique et à promouvoir l'utilisation des TIC.

    Le prix »Chevalier de la communication”, conçu comme un prix de reconnaissance, est doté de 50'000 francs par année. En 2001 seront évalués des projets qui ont été lancés entre le 01.09.2000 et le 31.08.2001. Le délai de remise des projets est le 14 septembre 2001.

    Dans le cadre du »Chevalier de la communication”, un prix spécial est également décerné chaque année; en 2001, il s'intitule »Prix spécial pour la promotion Jeunes filles et TIC”.

    Un jury composé de spécialistes des TIC, de la jeunesse et de l'action sociale sera chargé d'évaluer les projets soumis, puis de désigner les gagnants. Une attention particulière sera portée à l'aspect social et à la durabilité des projets.

    Grâce à Microsoft, La Mobilière, Lucky Lack, Nivea, Karl Schwegler SA, le CSAJ (Conseil suisse des Activités de Jeunesse), swissinfo/Radio Suisse Internationale (SRI) et younet, le concours bénéficiera du soutien de partenaires issus de l'économie privée et du secteur de la jeunesse. Tous s'engagent à poursuivre les objectifs du concours "Chevalier de la communication" et à prendre leurs responsabilités dans l'aménagement de la société de l'information.

    De plus amples informations peuvent être obtenues en consultant le site internet www.comknight.ch , par l'entremise duquel il est aussi possible de déposer un projet, ou en écrivant à l'adresse "Chevalier de la communication", Office fédéral de la communication, Rue de l'Avenir 44, 2501 Biel-Bienne.

ots Originaltext: OFCOM
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:

OFCOM - Office fédéral de la communication, Service de communication,
Sabine Brenner, Secrétariat Société de l'information OFCOM,
tél. +41 32 327 58 79;

OFC - Office fédéral de la culture, Service de communication,
Regula Schatzmann, cheffe communication OFC, tél. +41 31 322 79 85.



Plus de communiques: Office fédéral de la communication

Ces informations peuvent également vous intéresser: