Office fédéral de l'énergie

Groupe de travail de la Confédération pour la gestion des déchets nucléaires: 23e rapport d'activité

Berne (ots) - Le groupe de travail de la Confédération pour la gestion des déchets nucléaires (AGNEB) a publié son 23e rapport annuel. Il s'y prononce sur les programmes d'évacuation des déchets. L'AGNEB approuve la construction d'une galerie de sondage pour l'étude du Wellenberg. La population du canton de Nidwald devra se prononcer à ce sujet en votation populaire. Il reste à tirer au clair des questions d'inventaire des déchets entreposés. Quant à l'évacuation des déchets fortement radioactifs et moyennement radioactifs mais de longue durée, le justificatif de leur évacuation doit encore être présenté. La démarche ultérieure sera fixée ensuite. Institué par le Conseil fédéral en 1978, le groupe AGNEB réunit des représentants des services fédéraux touchés par les travaux en vue de l'évacuation des déchets radioactifs. Il est chargé de suivre ces travaux, de formuler des préavis sur les questions décisives, de superviser les procédures d'autorisation à l'échelon fédéral et d'étudier ce qui se fait à l'étranger en la matière. La Confédération et le canton de Nidwald ont esquissé la marche à suivre en vue de l'évacuation des déchets faiblement et moyennement radioactifs. Il s'agit de poursuivre l'étude du Wellenberg au moyen d'une galerie de sondage. De son côté, le canton a institué un groupe spécialisé qui devra élucider les questions techniques. L'une des questions importantes est celle de l'inventaire des déchets. Par ailleurs, le Wellenberg ne doit pas accueillir des déchets de l'étranger, des éléments combustibles usés, des déchets fortement radioactifs ni des déchets contenant une part non négligeable d'isotopes de longue durée de vie. Parallèlement à la construction de la galerie de sondage, et en prévision d'une éventuelle reprise de la procédure d'autorisation générale, il reste à vérifier l'inventaire des déchets, leur mode de traitement et leur conditionnement. La Cedra entend présenter en 2002 la démonstration de l'évacuation des déchets fortement radioactifs et moyennement radioactifs mais de longue durée de vie. Il incombera aux autorités fédérales de sécurité de l'apprécier. Les phases suivantes du programme d'évacuation seront soumises à des contraintes exactement définies. La Cedra préparera un plan du déroulement, après quoi les autorités de la Confédération fixeront la démarche à adopter. Le rapport renseigne également sur l'avancement des travaux liés au fonds de gestion, sur une rencontre d'information destinée à des hommes politiques allemands, concernant le programme de recherche de la Cedra à Benken (Weinland zurichois), et sur les problèmes du retraitement et de la production d'éléments à l'oxyde mixte en Angleterre. Par ailleurs, on y trouve un panorama des activités de la Division principale de la sécurité des installations nucléaires, d'autres services fédéraux, des groupes d'experts et de la Cedra au cours de l'année écoulée. Le 23e rapport annuel de l'AGNEB s'obtient à l'Office fédéral de l'énergie, 3003 Berne (michael.aebersold@bfe.admin.ch). ots Originaltext: OFEN Internet: www.newsaktuell.ch Contact: Michael Aebersold Office fédéral de l'énergie Tél. + 41 31 322 56 31

Ces informations peuvent également vous intéresser: