Office fédéral de l'énergie

Bonne tenue de la recherche énergétique suisse en l'an 2000

    Berne (ots) - En l'an 2000, la recherche énergétique suisse s'est à nouveau distinguée sur la scène internationale. Parallèlement à ces travaux de pointe, la mise en valeur économique a regagné en importance. La brochure Recherche énergétique 2000, rapports de synthèse des chefs de programme, publiée par l'Office fédéral de l'énergie (OFEN), présente les résultats de plus de 300 projets de recherche. En Suisse, la recherche énergétique publique s'appuie sur le Plan directeur de la recherche énergétique de la Confédération 2000- 2003. La coordination en incombe à l'OFEN. L'office dispose de ses moyens propres, qui complètent les investissements consentis par des centres de recherche privés et publics. Des responsables internes ou externes, spécialistes des différentes branches technologiques, dirigent les travaux ainsi que les projets pilotes et de démonstration. Leurs 18 résumés constituent l'essentiel de la nouvelle publication. Ils décrivent les projets cofinancés par l'OFEN, mais renvoient également à d'autres travaux, à financement privé ou public.

    La recherche énergétique est pleinement intégrée à SuisseEnergie

    À la fin de janvier 2001 a été lancé le programme SuisseEnergie, qui prend le relais d'Energie 2000. La recherche énergétique y est pleinement intégrée, notamment par les projets pilotes et de démonstration. Ainsi SuisseEnergie a pour objectif déclaré, d'ici à 2010, d'accroître la production à partir des nouvelles énergies renouvelables de 500 GWh, soit près de 1 % de la consommation actuelle d'électricité. Comme l'indique le rapport qui vient de paraître, l'énergie éolienne à elle seule pourrait en fournir 50 GWh, soit le dixième du volume prévu.

    Lente diminution des fonds pour la recherche

    L'érosion des fonds publics consacrés à la recherche énergétique s'est ralentie ces dernières années. En l'an 2000, ils ont atteint, comme l'année précédente, environ 180 millions de francs. En 1993, ils étaient de 223 millions. Conformément au plan directeur déjà mentionné, il s'agit désormais de consacrer des moyens accrus à l'utilisation rationnelle de l'énergie, aux sources d'énergie renouvelables et aux fondements de l'économie énergétique, au détriment de la recherche dans le domaine nucléaire.

    On peut se procurer cette brochure bilingue de 174 pages chez ENET, Egnacherstr. 69, 9320 Arbon, fax +41 71 440 02 56, ou par courriel: enet@temas.ch. Elle se trouvera également sur le site Internet de l'OFEN, sous www.suisse-energie.ch.

    Simultanément, la Commission fédérale pour la recherche énergétique (CORE) vient de publier son rapport pour l'année 2000. On peut l'obtenir à l'Office fédéral de l'énergie, 3003 Berne, téléphone +41 31 322 53 24.


ots Originaltext: OFEN
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
DETEC - Département fédéral de l'Environnement, des Transports, de
l'Energie et de la Communication; Service de presse; Christophe de
Reyff, tél. +41 31 322 56 66, et Andreas Gut, tél. +41 31 322 53 24,
coordination de la recherche, section Développement des programmes et
controlling, Office fédéral de l'énergie.



Plus de communiques: Office fédéral de l'énergie

Ces informations peuvent également vous intéresser: