Office vétérinaire fédéral

Statistique des expériences sur animaux en 2000: Nouvelle baisse du nombre d'animaux utilisés

    Berne (ots) - La statistique des expériences sur animaux réalisées en 2000 indique que 423 127 animaux ont été utilisés. Cela représente pour la dix-septième fois consécutive une diminution du nombre d'animaux utilisés, soit une baisse de 5,1% par rapport à 1999 et de 79% par rapport à 1983. En 2000 non plus, aucun animal n'a été utilisé pour tester des cosmétiques ou des produits utilisés dans le ménage.

    Le nombre total d'animaux utilisés en 2000 s'élève à 423 127 - comparé au 445 682 de l'année précédente. Un nombre légèrement accru de souris génétiquement modifiés a été utilisé (59 100, + 7%). Aucun animal n'a été utilisé en 2000 pour tester des cosmétiques ou des produits utilisés dans le ménage. Un quart des animaux d'expérience ont été utilisés dans les hautes écoles et les hôpitaux et deux tiers dans l'industrie.

    Neuf animaux sur dix utilisés dans des expériences soumises à autorisation sont des petits rongeurs, tels que souris, rats, hamsters et cobayes. Par ailleurs, on a eu recours à des poissons et à des lapins, ainsi qu'à diverses espèces d'animaux domestiques, à des primates, des volailles et des amphibiens.

    Les contraintes imposées aux animaux ont diminué quelque peu: 5,3% d'expériences à contrainte sévère en 2000 (1999: 7,1%) et 24,5% d'expériences à contrainte moyenne (contre 24,9%). 70,2% des animaux n'ont pas subi de contrainte ou n'ont subi qu'une contrainte légère (68,0%). Des contraintes sévères peuvent apparaître dans les expériences létales ainsi que dans les modèles de maladies provoquant de graves symptômes. La plupart de ces études servent à tester la qualité des produits biologiques (surtout des vaccins) ainsi qu'à développer et à contrôler de nouveaux médicaments.

    Le nombre d'autorisations cantonales valables en 2000 s'élève à 2257 (soit une augmentation de 5% par rapport à 1999). Le nombre d'autorisations délivrées en 2000 a été de 709, dont 44% assorties de charges; 4 demandes ont été rejetées. Pour 20 autorisations (3% des cas), l'Office vétérinaire fédéral, en sa qualité d'autorité chargée de la haute surveillance, a demandé des précisions ou contesté certains éléments des expériences projetées. En 2000, il n'a fait aucun recours contre les décisions des autorités cantonales. Par contre plusieurs procédures pénales ont été ouvertes contre des personnes qui avaient effectué des expériences sur animaux sans autorisation valable.

    Le nombre d'animaux utilisés dans des expériences non soumises à autorisation (autrement dit non éprouvantes pour l'animal) s'élève à 142 331(1999: 142 151). Il s'agit en grande partie du sacrifice d'animaux pour le prélèvement d'organes et de tissus ainsi que d'études sur l'affouragement de la volaille à l'engrais.

    La version détaillée de la statistique des expériences sur animaux en Suisse en 2000 est à votre disposition sur notre site internet sous "protection des animaux/rapports et publications" (http://www.bvet.admin.ch/tierschutz/TV-Statistik/Jasta-00/F/Inde x.html).

ots Originaltext: Office vétérinaire fédéral (OVF)
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Michel Lehmann, Secteur Communication
Tél. +41 31 323 85 58



Plus de communiques: Office vétérinaire fédéral

Ces informations peuvent également vous intéresser: