Office fédéral de l'agriculture

Le Conseil fédéral soutient le marché laitier par 68 millions de francs

Berne (ots) - Le Conseil fédéral a décidé aujourd'hui des mesures supplémentaires visant à soutenir le marché laitier suisse. Il diminue de 37 millions de francs la somme inscrite au budget 2003 au titre de réduction des mesures de soutien du marché. En même temps, il prolonge le délai imparti pour le remboursement des prêts servant à financer les stocks de fromage. Cette mesure décharge à court terme les entreprises du commerce de fromage de 31 millions de francs. Les producteurs de lait ont convenu avec des transformateurs importants de réduire le prix du lait de 4 centimes; en parallèle, le Conseil fédéral ramène le prix-cible du lait à 73 centimes. Le Conseil fédéral a décidé aujourd'hui des mesures supplémentaires visant à soutenir le marché laitier suisse. Il diminue de 37 millions de francs la somme inscrite au budget 2003 au titre de réduction des mesures de soutien du marché. En même temps, il prolonge le délai imparti pour le remboursement des prêts servant à financer les stocks de fromage. Cette mesure décharge à court terme les entreprises du commerce de fromage de 31 millions de francs. Les producteurs de lait ont convenu avec des transformateurs importants de réduire le prix du lait de 4 centimes; en parallèle, le Conseil fédéral ramène le prix-cible du lait à 73 centimes. La situation sur le marché du lait s'est nettement détériorée depuis le début de l'année. De fortes baisses de prix sur le marché européen et un recul de la consommation mettent en question la compétitivité des produits suisses. Résultat: les exportations régressent alors que les frais de stockage de la marchandise et ceux de la transformation du lait livré augmentent, ce qui renforce la pression sur le prix du lait et les liquidités des entreprises. Le Conseil fédéral a suivi attentivement l'évolution du marché. Il est conscient des difficultés auxquelles doivent faire face aussi bien les producteurs que les transformateurs de lait. Aujourd'hui, il a pris des mesures concrètes qui devraient contribuer à maîtriser les difficultés de la filière sans pour autant empêcher les restructurations qui s'imposent à tous les chaînons contribuant à la valeur ajoutée. Le plan financier prévoyait une réduction de 67 millions de francs pour le soutien du marché laitier. Ce montant est maintenant abaissé de 37 millions, de sorte que 564 millions sont encore disponibles dans ce domaine. Cela permet de maintenir le supplément pour le lait transformé en fromage de 20 centimes par kilo de lait. Les entreprises du commerce de fromage se trouvent déchargés, car les prêts de la Confédération venant à échéance - au total 31 millions de francs - ne doivent pas être remboursés cette année et le délai de remboursement est prolongé jusqu'en juillet 2005. Les mesures décidées par le Conseil fédéral n'entraînent pas de dépenses supplémentaires. Elles sont compensées dans le cadre de l'enveloppe financière. Des transformateurs et producteurs de poids ont déjà convenu une réduction du prix du lait. Vu le niveau actuel des prix, le Conseil fédéral a ramené le prix-cible du lait - valeur indicative non contraignante pour le marché - de 77 à 73 centimes. ots Originaltext: OFAG Internet: www.newsaktuell.ch Contact: Office fédéral de l‘agriculture section Information tél. +41/31/322'81'28

Ces informations peuvent également vous intéresser: