Office fédéral de l'agriculture

Lutte contre le feu bactérien: pas de traitement aux antibiotiques en 2002

Berne (ots) - Les produits phytosanitaires contenant des antibiotiques ne sont pas disponibles en 2002 pour la lutte contre la maladie dangereuse du feu bactérien. L'Office fédéral de l'agriculture (OFAG) n'a pas homologué le produit «Plantomycine» pour cette saison. Le feu bactérien avait causé en 2000 des dégâts sur de grandes surfaces dans les cultures de fruits à pépins. En 2001, la contamination par le feu bactérien a été plus faible en raison des conditions climatiques plus favorables. Cependant, le danger de contamination est encore grand. C'est pourquoi il faut continuer de lutter contre cette maladie par tous les moyens disponibles. Les analyses en vue de l'homologation d'un produit phytosanitaire dont la substance active est l'antibiotique streptomycine ont été poursuivies l'année dernière de concert avec des autorités collégiales étrangères, notamment allemandes. A fin décembre 2001, l'OFAG a reçu le dossier de demande portant sur le produit «Plantomycine». La demande a été formellement déposée à la mi-janvier 2002. Les autorités fédérales compétentes examinent à présent ces documents. Il est notamment tenu compte d'une décision prise en Allemagne par le Centre fédéral de recherches biologiques agro-sylvicoles (Biologische Bundesanstalt für Land- und Forstwirtschaft). Celui-ci a suspendu jusqu'en mars 2003 l'homologation de «Plantomycine», en raison de résidus inévitables dans le miel. Le problème des résidus se pose aussi en Suisse. Vu cet état de l'examen de la demande et les questions encore en suspens, «Plantomycine» ne peut pas être homologué pour 2002. L'année passée, une série de mesures ont été prises pour lutter contre la plus dangereuse des maladies des arbres à fruits à pépins. On a notamment procédé à la délimitation de zones de protection et mis en vigueur une réglementation afin d'indemniser les producteurs concernés. La coopération entre les cantons et la station de recherches en arboriculture a permis de renforcer le service d'avertissement phytosanitaire viticulture et horticulture de Wädenswil (FAW); il est ainsi possible de mieux surveiller le degré de contamination et d'optimiser les coupes d'entretien et les tailles phytosanitaires qui s'imposent. Une ordonnance interdisant la production et la mise en circulation de plantes hôtes présentant un danger de contamination est actuellement en consultation auprès des milieux concernés. La FAW a continué les recherches portant sur des méthodes de lutte alternatives en coopération avec d'autres instituts de recherches et des cercles d'études, notamment en Allemagne, en Autriche et en Italie. ots Originaltext: OFAG Internet: www.newsaktuell.ch Contact: Olivier Félix Division Moyens de production Tél. +41/31/322'25'86 Martin Huber Section Produits phytosanitaires et engrais Tél. +41/31/322'26'25 Office fédéral de l'agriculture Service de presse et d'information

Ces informations peuvent également vous intéresser: