Office fédéral de l'agriculture

Publication de la demande d'AOC pour le Sbrinz

    Berne (ots) - L'Office fédéral de l'agriculture a publié aujourd'hui la demande d'enregistrement de l'appellation d'origine contrôlée (AOC) "Sbrinz" dans la Feuille d'avis officielle suisse du commerce. C'est l'interprofession du Sbrinz qui a demandé la protection de cette dénomination.

    Sbrinz est un fromage gras à pâte extra-dure au lait cru, d'un diamètre de 45 à 65 cm et d'un poids de 25 à 45 kg. Selon une archive de l'Etat de Berne, des fromages fabriqués selon un procédé traditionnel étaient acheminés dès le 16e siècle de la Suisse centrale à Brienz pour être exportés. Diverses sources historiques indiquent que les Italiens ont nommé le fromage d'après cette place de commerce, créant ainsi la dénomination Sbrinz.     Le Sbrinz doit son goût caractéristique à l'alimentation des vaches sans ensilage, à la transformation dans des cuves ou chaudières en cuivre et à l'utilisation de cultures traditionnelles de bactéries lactiques. Le lait cru à l'état naturel donne au Sbrinz sa note épicée particulière. L'herbe affouragée aux vaches est marquée par le climat de la Suisse centrale.

    Le Sbrinz est fabriqué, conformément au cahier des charges, dans les cantons de Schwytz, de Lucerne, de Zoug, d'Obwald et de Nidwald, dans le district de Muri (canton d'Argovie), dans les communes d'Obersteckholz, de Lotzwil et de Langenthal (canton de Berne), ainsi que dans trois zones d'approvisionnement en lait du canton de St-Gall: See, Gaster et Neutoggenburg (fromageries Walde, Steinenbrücke et Schönenberg). Au moins 70 pour cent du fourrage grossier doit provenir de la région géographique définie par le cahier des charges. Le sbrinz doit être affiné 16 mois au minimum, dont 12 dans ladite région.

    Le registre des appellations d'origine et des indications géographiques permet de protéger les noms géographiques ou traditionnels désignant des produits agricoles dont l'identité et les principales caractéristiques sont déterminées par leur origine. Quant au registre des appellations des vins, il relève de la compétence des cantons. Une désignation protégée est réservée exclusivement aux producteurs de la région géographique déterminée, qui doivent respecter un cahier des charges détaillé. Les demandes d'enregistrement sont soumises à une enquête publique. Toute personne justifiant d'un intérêt ainsi que les cantons peuvent s'opposer à l'enregistrement pendant un délai de trois mois.

ots Originaltext: Office fédéral de l'agriculture
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Frédéric Brand
section Promotion de la qualité et des ventes
tél. +41 31 322 26 29.



Plus de communiques: Office fédéral de l'agriculture

Ces informations peuvent également vous intéresser: