Office fédéral de l'agriculture

Mise en bouteille dans la zone pour les eaux-de-vie protégées par une AOC

L'Office fédéral de l'agriculture (OFAG) a rejeté l'opposition interjetée contre l'enregistrement de l'«Eau-de-vie de poire du Valais» comme appellation d'origine contrôlée (AOC).

    Berne (ots) - La demande d'enregistrement «Eau-de-vie de poire du Valais» comme AOC a été soumise à une enquête publique et a donné lieu à une opposition qui contestait la mise en bouteille dans la zone. L'OFAG vient de rejeter cette opposition. En effet, l'OFAG a constaté qu'une mise en bouteille de l' «Eau-de-vie de poire du Valais» en dehors du canton était contraire au principe de l'AOC qui exige que toutes les étapes (production, transformation et élaboration) aient lieu dans la même zone. Il a tenu compte des attentes des consommateurs qui associent l'AOC à une origine connue et à l'idée d' authenticité. Or, la mise en bouteille en dehors de la zone nuirait à cette authenticité. La décision de l'OFAG peut être attaquée auprès de l'instance supérieure. Le délai de recours de 30 jours contre cette décision court.

    L'enregistrement des AOC et des IGP permet de protéger les noms de
régions qui désignent des produits agricoles dont l'identité et les
principales caractéristiques sont déterminées par leur origine
géographique. Lorsqu'un nom est protégé, son utilisation est réservée
aux producteurs de l'aire géographique définie, pour autant que
ceux-ci respectent un cahier des charges précis.  

ots Originaltext: L'Office fédéral de l'agriculture (OFAG)
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Isabelle Pasche, Promotion de la qualité et des ventes,
tél. +41 31 322 25 39
Philippe Herminjard, Cultures spéciales et économie vinicole,
tél. +41 31 322 25 26

Office fédéral de l'agriculture
Service de presse et d'information



Plus de communiques: Office fédéral de l'agriculture

Ces informations peuvent également vous intéresser: