Office fédéral de l'agriculture

Plus de fonds pour la recherche en agriculture biologique

    Berne (ots) - L'Office fédéral de l'agriculture (OFAG) et l'Office vétérinaire fédéral (OVF) augmentent les fonds destinés à la recherche en agriculture biologique, qui passeront de 3 à 5 millions de francs par année. Le mandat de prestations de l'Institut de recherche en agriculture biologique de Frick (IRAB), qui régit l'affectation des contributions fédérales, redéfinit les prestations attendues de l'IRAB.

    La Confédération encourage l'agriculture biologique de différentes manières : par des paiements directs en faveur des agriculteurs (depuis 1993), par des projets de recherche confiés aux stations de recherches agronomiques et par des fonds pour la recherche versés à l'IRAB.

    La stratégie incitative de la Confédération visant à soutenir l'agriculture biologique est efficace. De nos jours, près de 10 % de la surface agricole utile sont exploités selon les règles de l'agriculture biologique. Ce sont les contributions financières non négligeables destinées aux paysans biologiques qui ont conduit à cette évolution réjouissante. Le soutien de la Confédération destiné à l'agriculture biologique est également considérable dans le domaine de la recherche, selon une étude réalisée par la Centrale de vulgarisation de Lindau (LBL) sur mandat de l'OFAG. Cette étude précise qu'un quart de la recherche agronomique apporte un bénéfice direct ou une grande utilité spécifique à l'agriculture biologique. Grâce à l'IRAB, la Suisse dispose d'un institut de recherche en agriculture biologique reconnu à l'échelle internationale. Dans le mandat de prestations 2002-2003 passé entre la Confédération et l'IRAB, la contribution de la Confédération à l'IRAB a substantiellement augmenté : elle se monte à 4,5 millions de francs pour 2002 et à 5 millions pour 2003

    En outre, les prestations attendues de l'IRAB ont été redéfinies dans le mandat de prestations : l'accent est notamment mis sur la coopération et l'échange d'informations entre celui-ci et les stations de recherches agronomiques. Ce mandat sert à promouvoir l'agriculture biologique en Suisse avec une importance accrue pour la santé animale dans sa globalité. Il prévoit en outre l'élaboration et la communication périodique des résultats destinés à la formation et à la vulgarisation agricoles.

ots Originaltext: OFAG
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Urs Gantner, chef Etat-major de la recherche, tél. +41 31 322 25 74



Plus de communiques: Office fédéral de l'agriculture

Ces informations peuvent également vous intéresser: