Office fédéral de l'agriculture

Aide alimentaire internationale et mesures destinées à alléger le marché

Berne (ots) - Le Conseil fédéral a décidé aujourd'hui de consacrer une nouvelle somme - 8 millions de francs - à l'achat de bœuf suisse destiné à l'aide alimentaire internationale et au financement des mesures ordinaires d'allégement du marché. La situation sur le marché de la viande bovine est toujours précaire, et cela pour deux raisons: un net recul de la consommation et l'augmentation de l'offre par rapport à la même période de 2000 depuis le début de l'année en cours. Cette augmentation s'explique par le fait que les animaux prêts à l'abattage sont retenus plus longtemps à l'étable par suite de la faible demande. C'est pourquoi le poids moyen de la carcasse et, partant, l'offre totale ont augmenté. Le Conseil fédéral a déjà décidé le 14 février et le 2 mai 2001 de consacrer au total 15,5 millions de francs aux mesures visant à alléger le marché dans le domaine de la viande bovine. Proviande a utilisé la majeure partie de cette somme pour acheter, sur mandat de la Confédération, environ 1'400 tonnes de boeuf destiné à l'aide alimentaire internationale. Elle a fourni cette viande à la Direction du développement et de la coopération, responsable du transport et de la distribution de la viande sur place. Un montant de quelque 1,5 million de francs a servi au stockage temporaire d'excédents saisonniers de viande de veau. Environ la moitié des 8 millions de francs débloqués par la décision d'aujourd'hui servent à un nouvel achat de 400 tonnes de boeuf suisse destiné à l'aide alimentaire internationale. Au titre de mesure d'appoint à la campagne d'achat précitée, 2 millions de francs pourront être affectés aux campagnes de ventes à prix réduits et de stockage, conformément aux dispositions de l'ordonnance sur le bétail de boucherie. Le Département fédéral de l'économie utilisera le solde de 2 millions de francs quand il sera prévisible quelles mesures garantissent la plus grande efficience (achat de boeuf ainsi que campagnes de ventes à prix réduits et de stockage). Le financement des mesures décidées n'entraîne pas de dépenses supplémentaires pour la Confédération, car le montant concerné est bloqué cette année pour les autres dépenses relevant de la rubrique de l'allégement du marché. ots Originaltext: OFAG Internet: www.newsaktuell.ch Contact: Office fédéral de l'agriculture, Niklaus Neuenschwander, tél. +41 31 322 25 29

Ces informations peuvent également vous intéresser: