Office fédéral de l'agriculture

Workshop: L'utilisation des engrais à base de déchets dans l'agriculture

Berne (ots) - Quels son les effets des engrais à base de déchets sur l'environnement et la santé? L'agriculture doit-elle encore utiliser de telles substances? L'Office fédéral de l'agriculture, l'Office fédéral de l'environnement, des forêts et du paysage, l'Office fédéral de la santé publique et l'Office vétérinaire fédéral discuteront notamment de ces questions à la fin de l'été, sur la base d'une nouvelle étude. Les milieux intéressés sont également invités. Compte tenu des diverses questions concernant l'utilisation des engrais à base de déchets dans l'agriculture, l'Office fédéral de l'agriculture (OFAG) a mandaté en décembre 2000 la Station fédérale de recherches en écologie et agriculture de Zurich-Reckenholz (FAL) pour analyser, dans le cadre d'une étude, les risques liés à ces engrais. Objectif: établir si l'agriculture doit encore à l'avenir utiliser les engrais à base de déchets après évaluation de tous les risques et, le cas échéant, à quelles conditions. Les agriculteurs utilisent depuis des décennies les engrais à base de déchets tels que boues d'épuration ou compost. Le recours aux boues d'épuration, entre autres, ménage les matières premières, limitées, et ferme les cycles naturels. Il permet d'épargner des millions, qu'il s'agisse de frais d'élimination des déchets grevant l'économie nationale ou de frais d'engrais grevant l'agriculture. Cependant, des substances nocives peuvent pénétrer dans le sol avec les déchets. L'étude de la FAL est à présent suffisamment avancée pour que les offices fédéraux concernés puissent prendre position sur le plan technique. Ensuite, il s'agira de répondre à la question de savoir si l'action s'impose et dans quels domaines. Il est cependant d'ores et déjà probable que la décision quant à l'utilisation d'engrais à base de déchets dans l'agriculture ne pourra pas être prise uniquement en référence aux résultats scientifiques de l'étude. C'est pourquoi l'OFAG organisera à la fin de l'été 2001 une séance consacrée à ce sujet; tous les milieux intéressés sont invités à y participer activement. La suite des opérations sera déterminée après cette séance. ots Originaltext: OFAG Internet: www.newsaktuell.ch Contact: Jürg Jordi, Section Information, tél. +41 31 322 81 28 Office fédéral de l'agriculture Service de presse et d'information

Ces informations peuvent également vous intéresser: