Secrétariat d'Etat à l'économie

Le Conseiller fédéral Couchepin à la Conférence ministérielle de l'OCDE à Paris

Berne (ots) - Le Conseil de l'OCDE tiendra sa réunion annuelle au niveau des ministres les 15 et 16 mai à Paris sous présidence belge. La délégation suisse sera dirigée par le Conseiller fédéral Pascal Couchepin, Chef du Département fédéral de l'économie, et par le Secrétaire d'Etat à l'économie David Syz. Elle comprendra notamment l'Ambassadeur Luzius Wasescha, Délégué du Conseil fédéral aux Accords commerciaux. L'ordre du jour comprend quatre thèmes : Renforcement de la croissance économique, intégrité du système économique, échanges et développement ainsi que la coopération avec l'Afrique. Economie : Depuis le début de l'année, on constate un redressement de l'économie mondiale. Celui-ci s'effectue sous l'influence des Etats-Unis. Dans la zone de l'UE, l'activité économique évolue encore de façon modérée. Au Japon, il n'y a pas encore de signe de reprise. L'OCDE s'attend à une croissance réelle du PNB de 1 % en 2002. En 2003, la zone OCDE devrait afficher une croissance de 3 %. Les perspectives pour la Suisse se situent aussi dans ce cadre. Intégrité et transparence du système économique: Les ministres de l'OCDE examineront si l'intégrité du système économique peut être assurée par l'application plus rigoureuse des règles existantes en matière de gouvernance ou si le champ d'application des règles doit être élargi, respectivement si les règles adaptées aux conditions nouvelles de l'économie mondiale. Les pôles d'intérêt sont la corruption, les systèmes financiers, les principes du gouvernement d'entreprise de l'OCDE, la concurrence fiscale dite dommageable, etc. Commerce mondial: Au-delà des questions commerciales générales et des tendances protectionnistes - notamment dans les échanges d'acier - la Ministérielle de l'OCDE se penchera sur la libéralisation des échanges avec les pays en développement et sur l'avancement de la transposition des décisions de la Conférence ministérielle de l'OMC à Doha (Quatar). La poursuite de l'intégration des pays en développement dans l'économie mondiale est un défi majeur pour les pays de l'OCDE. C'est pourquoi les ministres de l'OCDE discuteront avec leurs collègues de pays non membres des échanges et du développement. Afrique : Les ministres de l'OCDE examineront avec les ministres de pays africains l'état de mise en oeuvre du Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (NEPAD) et les possibilités de coopération futures. L'initiative de la NEPAD s'appuie sur la responsabilité de chaque pays. La Suisse soutient cette approche. ots Originaltext: seco Internet: www.newsaktuell.ch Contact: H. Harold Stingelin, seco, chef du secteur OCDE, Tél. +41/31/324'09'00

Ces informations peuvent également vous intéresser: