Office fédéral des réfugiés

Afghanistan - Soutien aux personnes désireuses de rentrer chez elle

Berne (ots) - Compte tenu de la situation politique encore incertaine en Afghanistan, la Direction de l'Office fédéral des réfugiés (ODR) a décidé de suspendre les décisions d'asile des ressortissants de ce pays. Comme par le passé, aucun renvoi sous contrainte n'est effectué vers l'Afghanistan. Les personnes désireuses de retourner chez elles bénéficieront d'une aide financière versée sous la forme de forfaits. Au vu de la situation politique encore incertaine et instable sur le plan de la sécurité, la Direction de l'ODR a décidé, dans un premier temps, de suspendre les décisions d'asile pour les ressortissants d'Afghanistan. C'est d'entente avec la majorité des pays d'accueil et le HCR que cette décision a été prise. La suspension des décisions d'asile ne signifie pas pour autant que les demandes de ces personnes ne continuent pas d'être traitées. Les cantons doivent procéder aux auditions. Les cas d'abus et les demandes d'asile émanant de délinquants font l'objet d'un examen dans les plus brefs délais. Par ailleurs, l'ODR observe et analyse régulièrement la situation dans le pays. Dès que la situation politique le permettra, il rendra à nouveau des décisions. Rapatriement et exécution des renvois Comme par le passé, aucun rapatriement sous contrainte n'est effectué vers l'Afghanistan. Demeure néanmoins réservée l'exécution des décisions de renvoi exécutoires dans des Etats tiers ou celle concernant des délinquants. Aide au retour Les personnes désireuses de retourner dans leur pays et ce, à longue échéance, bénéficient d'une aide financière versée sous la forme de forfaits, à savoir 2'000 francs par adulte et 500 francs par mineur. Outre cette aide, l'ODR organise, en coopération avec l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), le voyage de retour vers l'Afghanistan. Les personnes intéressées peuvent s'inscrire auprès du service-conseils en vue du retour de leur canton. Par ailleurs, l'ODR analysera les répercussions juridiques que ce retour entraînera sur leur statut. Retour temporaire Les personnes désireuses de retourner en Afghanistan uniquement à titre temporaire doivent se renseigner auprès de l'ODR sur les éventuelles conséquences d'un tel retour sur leur statut en Suisse. Aide humanitaire de la Suisse Pour l'année 2002, la Direction du développement et de la coopération (DDC) a mis à disposition 19 millions de francs suisses pour l'aide humanitaire et l'aide au développement en Afghanistan. Depuis le 11 février, la DDC dispose d'un bureau de coordination à Kaboul. ots Originaltext: ODR Internet: www.newsaktuell.ch Contact: Dominique Boillat Service d'information ODR Tél. +41/31/325'98'80 Karl Lorenz Section Aide au retour ODR Tél. +41/31/325'10'54

Ces informations peuvent également vous intéresser: