Ministère public de la Confédération

Le procureur général de la Confédération Valentin Roschacher apris part à la Conférence des procureurs généraux d'Europe

Berne (ots) - Le procureur général de la Confédération Valentin Roschacher est rentré aujourd'hui de Slovénie où il a pris part à la Conférence des procureurs généraux d'Europe. Organisée par le Conseil de l'Europe en coopération avec le Ministère public de Slovénie, cette réunion s'est tenue du 12 au 14 mai 2002 à Ljubljana. Il a été question de coopération internationale et de légalité en matière de poursuite pénale. Les participants ont également débattu du rôle et de l'éthique professionnelle des procureurs. La session de travail a réuni des participants de plus 40 Etats membres et pays candidats à l'adhésion au Conseil de l'Europe. Ils ont abordé différents sujets d'actualité dans le domaine de la poursuite pénale européenne. Une large place a été accordée aux discussions sur les recommandations élaborées voici deux ans par le Conseil de l'Europe quant à la place des ministères publics dans la justice pénale. La relation entre les parquets et les tribunaux ainsi que l'éthique et la responsabilité individuelles des procureurs dans la lutte contre la criminalité ont été les principaux thèmes traités. Il a également été question de la coopération internationale en matière de poursuite pénale sous l'angle de la légalité et de la lutte contre le crime organisé. Des séances plénières et thématiques ont permis d'évaluer la mise en œuvre des recommandations du Conseil de l'Europe dans les divers pays et de débattre d'une charte sur la mission des procureurs européens dans le contexte judiciaire actuel. L'objectif principal de cette troisième session de la Conférence des procureurs généraux d'Europe a été le renforcement de la coopération entre ministères publics à l'échelle européenne. Les contacts informels ainsi que les rencontres et discussions personnelles en marge des séances officielles revêtent à cet égard un rôle important. Coopération internationale facilitée Lors de la conférence, le procureur général Valentin Roschacher s'est exprimé devant ses collègues européens sur les nouvelles compétences du Ministère public de la Confédération en matière de lutte contre la grande délinquance internationale. Il a souligné le fait que depuis le 1er janvier de cette année la Suisse ne connaît plus qu'une seule autorité de poursuite pénale prenant en charge les affaires de crime organisé, de blanchiment d'argent et de corruption mettant en jeu plusieurs cantons ou Etats. La nouvelle répartition des compétences entre Confédération et cantons facilitera grandement la collaboration internationale dans les domaines concernés. En marge de la conférence, le procureur général s'est entretenu avec les représentants du Luxembourg et du Liechtenstein. Les discussions ont porté sur la répression du blanchiment d'argent dans le contexte des efforts internationaux en vue d'entraver le financement directe ou indirecte du terrorisme. Valentin Roschacher a également eu des contacts avec des représentants de l'Italie, de la Roumanie et de la Bulgarie. L'année dernière, le Ministère public de la Confédération a conclu avec les autorités de poursuite pénale de ces trois Etats des mémorandums en vue de faciliter la coopération bilatérale. ots Originaltext: MPC Internet: http://www.newsaktuell.ch Contact: Hansjürg Mark Wiedmer chef de l'information MPC tél. +41/31/324'32'40

Ces informations peuvent également vous intéresser: