Office féd. de la statistique

La balance touristique de la Suisse en 2001

Recul des recettes et stagnation des dépenses dans le tourisme international

    Neuchâtel (ots) - Selon les premières estimations de l'Office fédéral de la statistique (OFS), les touristes étrangers ont dépensé 12,7 milliards de francs dans notre pays en 2001, soit 453 millions ou 3,4% de moins qu'un an auparavant. Les dépenses touristiques des Suisses à l'étranger ont stagné, reculant de seulement 2 millions pour atteindre 10,7 milliards de francs (-0,0%). La balance touristique présente donc un solde positif de 2 milliard de francs, en recul de 450 millions ou de 19% par rapport à l'année précédente.

    Les séjours avec nuitées représentent à nouveau la principale source de revenus

    Avec 70% des recettes touristiques, les séjours avec nuitées génèrent toujours les plus fortes rentrées. Les séjours d'étrangers dans l'hôtellerie et la parahôtellerie ont rapporté au total 7,1 milliards de francs (-392 millions/-5,2%). La majeure partie de cette somme revient à l'hébergement (45%), les frais annexes et la restauration représentant respectivement 31% et 24%.

    En ce qui concerne les séjours avec nuitées, les recettes proviennent principalement de la clientèle des hôtels et établissements de cure. Cette dernière a dépensé 6,0 milliards de francs (-366 millions/-5,8%). Les clients de la parahôtellerie ont rapporté 1,1 milliard de francs en nuitées, repas et frais accessoires (-26 millions/-2,3%). Ce chiffre comprend les dépenses des touristes étrangers ayant séjourné dans des appartements de vacances, sur des terrains de camping, dans des établis-sements d'hébergement collectif, dans des auberges de jeunesse, chez des parents ou des amis. Les maisons et appartements de vacances ont généré 60% des recettes de la parahôtellerie.

    Les excursions d'un jour et le tourisme de transit ont rapporté 2,6 milliards de francs en 2001, soit 207 millions ou 7,5% de moins qu'un an auparavant. Ce net recul est dû à la baisse des prix des carburants ainsi qu'au recul du nombre des voitures de tourisme étrangères entrées en Suisse.

    Les recettes des autres services touristiques (trafic frontière de petites quantités de marchandises, magasins hors-taxe) ont reculé de 0,6%, tombant à 367 millions de francs. De leur côté, les frontaliers étrangers ont à nouveau consommé davantage que l'année précédente (988 millions de francs, chiffre en hausse de +101 millions ou de +11%).

    Les séjours d'études des étrangers ont rapporté 662 millions de francs en 2001 (+26 millions/+4%). Près de trois cinquièmes de cette somme ont été dépensés par des élèves d'instituts privés, le reste l'a été par des étudiants fréquentant les universités ainsi que les hautes écoles de Suisse. Aussi bien le nombre total des étudiants étrangers que celui des élèves d'instituts privés ont augmenté pendant l'année sous revue.

    Les patients étrangers ayant séjourné dans nos hôpitaux en 2001, qu'ils soient venus en Suisse pour y subir un traitement médical ou qu'ils soient tombés malades au cours de leur séjour, ont dépensé quelque 983 millions de francs, soit 22 millions de plus que l'année précédente (+2,3%).

    Stagnation des dépenses des Suisses à l'étranger

    Selon les premières estimations pour l'année 2001, les Suisses ont dépensé 10,7 milliards de francs à l'étranger (-2 millions/-0,0%), dont 9,2 milliards pour des séjours avec nuitées (-9 millions/-0,1%), autrement dit pour les séjours de vacances, d'affaires, ou de cure. Le léger recul des dépenses est dû principalement à la baisse du nombre des nuitées passées hors de Suisse (premières estimations).

    Les dépenses des Suisses pour des excursions d'un jour (sans nuitée) à l'étranger se sont élevées à 1,1 milliard de francs (-5 millions/-0,5%), compte tenu de l'évolution des taux de change et de l'évolution des prix dans les pays visités.

    Stagnation des dépenses des Suisses dans leur propre pays

    La balance touristique, qui fait partie de la balance des paiements, n'inclut pas les dépenses touristiques des Suisses dans leur propre pays. C'est pourquoi l'OFS procède chaque année à une estimation du tourisme interne. Selon cette dernière, les dépenses des Suisses dans leur propre pays ont stagné en 2001 à 9,7 milliards de francs.

ots Originaltext: OFS
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Beatrice Hostettler-Annen
OFS
Section du tourisme
tél. +41/31/323'66'00
Internet: http://www.statistique.admin.ch

Nouvelle publication:
La publication «La balance touristique de la Suisse, 2001» devrait
paraître en septembre 2002.



Plus de communiques: Office féd. de la statistique

Ces informations peuvent également vous intéresser: