Office féd. de la statistique

Indice suisse des prix à la consommation en mai 2002

Le renchérissement annuel atteint 0,6%

    Neuchâtel (ots) - Selon les calculs de l'Office fédéral de la statistique (OFS), l'indice suisse des prix à la consommation a progressé de 0,1% en mai 2002 par rapport à avril 2002; il se situe à présent à 102,4 points (mai 2000 = 100). En rythme annuel, le renchérissement a atteint 0,6%, contre 1,1% en avril 2002 et 1,8% en mai 2001. Le recul du renchérissement annuel en dépit d'un indice en hausse s'explique mathématiquement par l'effet dit de base (renchérissement mensuel de +0,1% en mai 2002 et de +0,5% en mai 2001).

    Des mouvements de prix contraires

    La légère progression de l'indice des prix en mai 2002 s'explique principalement par la hausse observée pour les groupes transports (+1,0%), autres biens et services (+0,5%) et communications (+0,3%). L'indice du groupe alimentation et boissons non alcoolisées a quant à lui baissé (-0,4%), alors que celui du groupe logement et énergie est resté stable. Les sept autres groupes de biens et de services n'ont pas fait l'objet d'un relevé pendant le mois sous revue.

    Légère progression du niveau des prix des produits du pays

    Toujours selon l'OFS, le niveau des prix par rapport au mois précédent s'est accru de 0,1% pour les produits du pays, alors qu'il a reculé de 0,1% pour les produits importés en raison notamment de la baisse des prix du mazout. En rythme annuel, les produits du pays ont renchéri de 1,6%, alors que les prix des produits importés ont fléchi de 2,0% en moyenne.

    Evolution détaillée des prix en mai 2002

    La hausse de l'indice du groupe transports est due notamment à un relèvement des tarifs des CFF et des transports publics régionaux ainsi qu'à une augmentation des prix des carburants. Malgré une hausse de 1,5% (jour de référence: 2 mai) par rapport au mois précédent, ces derniers étaient toujours inférieurs de 8,9% à leur niveau d'il y a un an.

    La progression de l'indice du groupe autres biens et services résulte de hausses des prix des articles de toilette et des services financiers (avant tout les frais pour le compte salaire).

    L'augmentation de l'indice du groupe communications s'explique par un léger renchérissement des tarifs téléphoniques.

    Dans le groupe alimentation et boissons non alcoolisées, la baisse de l'indice est en particulier le fait de celle des prix de la plupart des légumes, du café en grains et des yogourts. En revanche, on a observé une hausse des prix pour les fruits frais ainsi que pour la viande de bœuf et la viande de porc.

    Dans le groupe logement et énergie, la légère progression de l'indice des loyers et le renchérissement des services d'entretien du logement ont été compensés par le recul des prix du mazout. L'indice des loyers a augmenté de 0,2% par rapport au relevé de février 2002. Le niveau moyen des loyers en Suisse s'est ainsi acccru de 0,9% par rapport à un an auparavant. En revanche, les prix du mazout ont reculé de 3,6% par rapport au mois précédent et de 13,9% par rapport à mai 2001.

    Raccordement mathématique aux anciennes séries de l'indice

    Les anciennes séries de l'indice, raccordées mathématiquement à la nouvelle série, donnent pour mai 2002 un indice de 108,7 points sur la base de mai 1993=100, de 150,5 points sur la base de décembre 1982=100, de 187,6 points sur la base de septembre 1977=100 et de 316,3 points sur la base de septembre 1966=100.

ots Originaltext: OFS
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Gilbert Vez
OFS, Section des prix et de la consommation
Tél. +41/32/713'69'00

Vous trouverez d'autres informations sur le site Internet de l'OFS, à
l'adresse http://www.statistique.admin.ch

OFFICE FÉDÉRAL DE LA STATISTIQUE
Service d'information



Plus de communiques: Office féd. de la statistique

Ces informations peuvent également vous intéresser: