Office féd. de la statistique

Nuitées d'hôtel en Suisse: Premiers résultats provisoires

    Neuchâtel (ots) - Selon les premières estimations de l'Office fédéral de la statistique (OFS), l'hôtellerie suisse a enregistré 2,07 millions de nuitées en avril 2002, soit 281'000 unités ou 12% de moins qu'un an auparavant. Si l'on cumule les résultats de mars et d'avril, la baisse de la demande n'est plus que de 7,3%. L'évolution négative d'avril s'explique en grande partie par le fait que la période de Pâques de 2002 est tombée presque exclusivement durant les derniers jours de mars, alors qu'en 2001, elle se déroulait entièrement en avril. De même la plupart des vacances scolaires de printemps en Suisse et à l'étranger ont commencé dès la deuxième moitié de mars en 2002, alors qu'elles n'avaient pas débuté avant le mois d'avril en 2001. A ces raisons s'ajoutent également les perspectives économiques incertaines et le renforcement du franc suisse.

    Le tourisme interne a atteint 896'000 nuitées, un chiffre inférieur de 65'000 nuitées (-6,8%) au résultat d'avril 2001. La demande étrangère s'est établie à 1,18 million de nuitées, soit 215'000 unités ou 15,5% de moins que le résultat de l'année précédente. Le fléchissement de la demande étrangère s'est ainsi accru par rapport au mois précédent (-4,3%). Au contraire des mois précédents, on observe en avril 2002 une hausse de la demande des touristes non-européens (+7100/+2,3%) et une baisse marquée de celle des touristes européens (-222'000/-21%). Ces derniers ont enregistré 858‘000 nuitées, les touristes non européens 320‘000. On remarque que la baisse de la demande en provenance des Etats-Unis et du Japon a bien ralenti (respectivement -20'000/-16% et -2100/-5,6%). Le recul de la demande européenne peut s'expliquer, outre par les raisons invoquées précédemment, également par l'introduction de l'Euro. La phase d'apprentissage qui en résulte peut en effet causer une certaine insécurité face au coût de la vie . Ces divers facteurs ont notamment influencé la demande touristique de pays importants comme l'Allemagne (-192'000/-36%), le Royaume-Uni (-16'000/-12%), la France (-5600/-6,6%), l'Espagne (-3000/-12%) ou l'Autriche (-2600/-9,5%). Par contre, les touristes en provenance de l'Italie sont venus plus nombreux en avril 2002 (+3900/+5,6%).

    Pour les mois de janvier à avril 2002, l'OFS a enregistré 10,75 millions de nuitées dans l'hôtellerie suisse (-782'000%/-6,8%). Le tourisme indigène a diminué de 2,9% à 4,74 millions de nuitées, la demande en provenance de l'étranger de 9,7% à 6,01 millions de nuitées.

    Les auberges de jeunesse suisses (AJS) ont enregistré de janvier à avril 2002 225'000 nuitées, soit 2,7% de plus que l'année précédente. Elles ont accueilli davantage d'hôtes du pays (+10,2%) mais par contre moins d'hôtes en provenance de l'étranger (-5,5%).

ots Originaltext: OFS
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Antonio Di Nardo
Section du tourisme
Tél. +41/31/323'66'36

Vous trouverez d'autres informations sur le site Internet de l'OFS à
l'adresse http://www.statistique.admin.ch.

Des aperçus détaillés (par régions et pour d'autres pays) peuvent
être obtenus dans les 10 jours. Les rapports mensuels de l'OFS sur le
tourisme en Suisse sont disponibles deux mois après la fin du mois
qui fait l'objet du rapport.

OFFICE FÉDÉRAL DE LA STATISTIQUE  
Service d'information



Plus de communiques: Office féd. de la statistique

Ces informations peuvent également vous intéresser: