Office féd. de la statistique

Enquête sur les revenus et la consommation de 1998 (ERC 98)

La consommation d'aliments biologiques en Suisse Neuchâtel (ots) - En 1998, 5% en moyenne des denrées alimentaires consommées par les ménages en Suisse provenaient de l'agriculture biologique. La moitié des consommateurs consacraient moins de 1% de leur budget alimentaire aux produits biologiques, tandis que la part de ces produits était supérieure à 45% pour 1% des consommateurs. La consommation de produits biologiques varie considérablement d'un groupe de la population à l'autre, en fonction du niveau des prix, du niveau de formation, du sexe, du lieu de domicile et du comportement des consommateurs face à l'environnement. Ces résultats ressortent d'une étude réalisée à partir des données de l'enquête sur les revenus et la consommation de 1998 de l'Office fédéral de statistique (OFS). En 1998, seuls 5% en moyenne des aliments consommés par les ménages en Suisse provenaient de l'agriculture biologique. Selon les chiffres actuels du commerce de détail, la consommation des produits bio s'est accrue ces dernières années. La consommation de produits bio est faible, en raison notamment de leur prix plus élevé, qui joue en leur défaveur au moment de l'achat. D'autre part, plus la différence de prix entre produits bio et produits conventionnels est petite, plus la demande d'aliments bio est élevée: c'est le cas des légumes bio, dont la proportion s'élève à 8% pour une différence de prix de 3% seulement par rapport aux produits conventionnels. A l'inverse, la proportion des produits bio n'est que de 3% pour le groupe «café, thé et cacao», où la différence de prix par rapport aux produits conventionnels atteint 27%. Les revenus des ménages ne semblent pas influer sur la consommation de produits bio. En revanche, celle-ci varie en fonction du niveau de formation et du sexe des consommateurs. Les personnes d'un niveau de formation élevé et les femmes achètent davantage des produits biologiques. On note par ailleurs des différences régionales: les Alémaniques consomment nettement plus d'aliments biologiques que le reste de la population suisse. Un comportement respectueux de l'environnement, tel que l'affiliation à une organisation écologique ou l'utilisation des transports publics, semble également favoriser la consommation de produits biologiques. ots Originaltext: OFS Internet: www.newsaktuell.ch Contact: Office fédéral de la statistique Service d'information Martina Schletti, OFS Section des prix et de la consommation Tél. +41/32/713'63'80 Peter Bolliger, OFS Section des prix et de la consommation Tél. +41/32/713'68'11 Pour commander la publication: +41/32/713'60'60; Fax: +41/32/713'60'61; E-Mail:ruedi.jost@bfs.admin.ch Vous trouverez d'autres informations sur le site Internet de l'OFS à l'adresse http://www.statistique.admin.ch