Office féd. de la statistique

Evolution des chiffres d'affaires du commerce de détail

Commerce de détail 2001: 2,2% termes nominaux, 2,6% termes réels Neuchâtel (ots) - Selon les résultats provisoires de l'Office fédéral de la statistique (OFS), les chiffres d'affaires nominaux du commerce de détail ont progressé de 2,2% en l'an 2001. La hausse avait été de 2,0% en 2000 et de 1,8% en 1999. Les chiffres d'affaires en termes réels (corrigés de l'inflation) calculés à l'aide de l'indice des prix à la consommation se sont accrus de 2,6%, après avoir connu une baisse de 0,6% en 2000. Il s'agit là de la plus forte augmentation en termes réels depuis 1986. Le calcul en fonction des jours de vente en 2001 donne également un résultat réjouissant. Corrigés de la différence du nombre de jours ouvrables, les chiffres d'affaires ont progressé de 2,5% en termes nominaux et de 2,8% en termes réels. Evolution positive dans presque tous les groupes de marchandises Au cours de l'année 2001, les groupes principaux ont enregistré les hausses suivantes de leurs chiffres d'affaires en termes nominaux: la progression s'est chiffrée à 3,0% pour le groupe «alimentation, boissons, tabac et articles pour fumeurs» et à 2,1% pour le groupe «vêtements, chaussures». Dans l'ensemble des autres groupes, les chiffres d'affaires se sont accrus de 1,9%. En termes réels, l'augmentation a été de 0,9% pour le groupe «alimentation, boissons, tabac et articles pour fumeurs», de 7,7% pour le groupe «vêtements, chaussures» et de 2,7% dans l'ensemble des autres groupes. L'an passé, les chiffres d'affaires ont fortement progressé en particulier pour les sous-groupes «santé, soins, beauté» (+4,7%), «véhicules à moteur» (+3,8%) et «alimentation» (+3,5%). On a par contre observé une diminution notable des chiffres d'affaires du sous-groupe «Effets personnels» (-5,6%), suite avant tout à la baisse des chiffres d'affaires dans l'horlogerie et la bijouterie. Cette situation est notamment liée aux événements du 11 septembre. Evolution par branche économique Comme pour les groupes de marchandises, les chiffres d'affaires des différentes branches d'activités économiques ont connu une évolution réjouissante. Ils ont nettement augmenté dans les drogueries et les pharmacies (+7%). Les hausses observées dans le secteur des denrées alimentaires (+3,9%), dans le commerce de détail et la réparation de véhicules automobiles (+2,9%) ainsi que dans les autres commerces de détail en magasin spécialisé (1,9%) confirment la bonne marche des affaires de l'année précédente. En revanche, ces dernières ont été moins bonnes pour les réparations d'articles personnels et domestiques (-5,3%) et la vente par correspondance (-3%). Résultats selon la taille des entreprises Ventilés selon la taille des entreprises, les résultats révèlent que la croissance est la plus forte (+3,8%) dans les entreprises moyennes (de 15 à 45 emplois à plein temps). La progression des chiffres d'affaires des petites entreprises (moins de 15 emplois à plein temps) et des grandes entreprises (plus de 45 emplois à plein temps) étaye le bon résultat d'ensemble de 2001 dans le commerce de détail. La progression est de 2,3% pour les premières et de 1,8% pour les secondes. Léger recul des chiffres d'affaires en décembre 2001 Toujours selon l'Office fédéral de la statistique (OFS), les chiffres d'affaires nominaux du commerce de détail ont fléchi de 0,4% en décembre 2001 par rapport à douze mois auparavant. Cette évolution correspond cependant à une hausse en termes réels de 1,2% en raison de prix en baisse. Etant donné que le mois sous revue comptait le même nombre de jours ouvrables que le mois de décembre 2000, ce résultat est le même pour les chiffres d'affaires réalisés par jour de vente. Le léger recul observé est dû, de l'avis des détaillants, à des ventes plutôt timides au cours de la première moitié du mois de décembre, malgré des ventes de Noël par la suite satisfaisantes. Malgré une croissance ralentie, les groupes principaux «alimentation, boissons, tabac et articles pour fumeurs» (+2,7%) ainsi que «vêtements, chaussures» (+0,6%) présentent des résultats positifs en termes nominaux. Dans l'ensemble des autres groupes, les chiffres d'affaires ont diminué de 1,9%. En termes réels, les chiffres d'affaires ont augmenté en décembre 2001 de 4,8% pour le groupe principal «vêtements, chaussures» et de 2,1% pour l'ensemble des autres groupes. Ils ont baissé de 0,6% pour le groupe principal «alimentation, boissons, tabac et articles pour fumeurs». Vous trouverez d'autres informations sur le site Internet de l'OFS à l'adresse http://www.statistique.admin.ch ots Originaltext: OFS Internet: www.newsaktuell.ch Contact: Office fédéral de la statistique Service d'information Iba Ndiaye, OFS Section des prix et de la consommation Tél. +41/32/713'69'69 Hans-Peter Herrmann, OFS Section des prix et de la consommation Tél. +41/32/713'68'33

Ces informations peuvent également vous intéresser: