Office féd. de la statistique

Indice suisse des prix à la consommation en octobre 2001 Lerenchérissement annuel atteint 0,6%

Neuchâtel (ots) - Le renchérissement annuel moyen pour 2001 devrait s'établir à 1,1% Selon les calculs de l'Office fédéral de la statistique (OFS), l'indice suisse des prix à la consommation a reculé de 0,2% en octobre 2001 par rapport à septembre 2001; il se situe à présent à 101,2 points (mai 2000 = 100). En rythme annuel, le renchérissement a atteint 0,6%, contre 0,7% en septembre 2001 et 1,3% en octobre 2000. La baisse des prix des carburants et de l'énergie… Le recul de l'indice des prix en octobre 2001 s'explique principalement par la diminution observée pour le groupe transports (-1,3%) suite à une baisse des prix de l'essence. Ont également baissé par rapport au mois précédent les indices des groupes santé (-0,2%), logement et énergie (-0,2%), restaurants et hôtels (-0,1%). A l'inverse, l'indice du groupe alimentation et boissons non alcoolisées a progressé (+0,6%). Les sept autres groupes de biens et de services n'ont pas fait l'objet d'un relevé pendant le mois sous revue. entraîne un recul des prix des biens importés Toujours selon l'OFS, le niveau des prix par rapport au mois précédent est resté stable pour les produits du pays, alors qu'il a reculé de 0,6% pour les produits importés, en raison notamment de la baisse des prix des produits pétroliers. En rythme annuel, les produits du pays ont renchéri de 2,0% alors que les prix des produits importés ont diminué de 3,3% en moyenne. Evolution détaillée des prix en octobre 2001 Le recul de l'indice du groupe transports est dû à une baisse des prix de l'essence ainsi que des tarifs des vols de ligne. Les prix des carburants ont reculé de 3,4% par rapport au mois précédent et de 6,9% par rapport à un an auparavant. Ont légèrement progressé les prix des voitures d'occasion. L'évolution des prix des médicaments Les prix des médicaments ont baissé de 3,5% en moyenne de juillet à octobre 2001, suite à l'introduction du nouveau système de rémunération des pharmaciens. Cette baisse touche essentiellement les médicaments chers (> 50 fr.), alors que l'on observe une hausse des prix des médicaments bon marché (< 50 fr). Dans l'IPC, en moyenne, les baisses ont été plus importantes que les hausses, ce qui tire l'indice des prix des médicaments vers le bas. Le recul de l'indice du groupe santé est dû à l'introduction, le 1er juillet dernier, de la rémunération des pharmaciens en fonction des prestations, qui a entraîné une baisse notable des prix de la plupart des médicaments soumis à ordonnance. On relève à l'inverse une légère augmentation des tarifs pour les prestations hospitalières. Dans le groupe logement et énergie, les prix du mazout ont reculé de 1,8% en un mois. Leur niveau est à présent inférieur de 19,0% à celui relevé il y a un an. Les tarifs du gaz et de l'électricité ont eux aussi baissé. Dans le groupe restaurants et hôtels, on observe notamment une baisse des prix des nuitées hôtelières. Les prix des repas et des boissons consommés dans des restaurants ont légèrement progressé. L'augmentation de l'indice du groupe alimentation et boissons non alcoolisées est due notamment à celle des prix de la plupart des sortes de légume (hausses parfois saisonnières ou dues à de mauvaises conditions météorologiques). D'autres augmentations concernent la pâte à gâteau, la viande de veau et le fromage à pâte dure (fin de plusieurs offres promotionnelles). Les baisses les plus marquées ont été relevées pour la viande de porc et le pain bis. Prévisions concernant le renchérissement 2001/2002 Renchérissement attendu de 1,1% en 2001 Selon l'OFS, le taux d'inflation annuel moyen pourrait se monter à 1,1% en 2001. Selon les prévisions, le renchérissement de décembre 2001 par rapport à décembre de l'année précédente devrait être de 0,6%. Renchérissement prévu en 2002: proche de 1,1% Pour 2002, l'OFS s'attend à un taux d'inflation annuel moyen proche de 1,1%. Cette prévision se fonde sur le fait que dans son ensemble la consommation en Suisse ne subira pas de changements significatifs. Bien qu'une légère reprise, prévue dans le courant de 2002, pourra exercer une certaine pression à la hausse sur les prix, le renchérissement sera freiné par la baisse des prix dans certains secteurs (notamment l'hôtellerie), par la stabilité relative des taux hypothécaires et par le renforcement de la concurrence (télécommunications, agriculture). Il est important de souligner que la prévision du renchérissement pour 2002 est basée sur une hypothèse fondamentale, à savoir une stabilité des prix des produits pétroliers durant la période de prévision. Raccordement mathématique aux anciennes séries de l'indice Les anciennes séries de l'indice, raccordées mathématiquement à la nouvelle série, donnent pour octobre 2001 un indice de 107,4 points sur la base de mai 1993=100, de 148,7 points sur la base de décembre 1982=100, de 185,4 points sur la base de septembre 1997=100 et de 312,5 points sur la base de septembre 1966=100. ots Originaltext: OFS Internet: www.newsaktuell.ch Kontakt: Gilbert Vez OFS Section des prix et de la consommation Tél. +41 32 713 69 00 Internet: www.statistique.admin.ch

Ces informations peuvent également vous intéresser: