Office féd. de la statistique

Recensement des logements vacants au 1er juin 2001

Ladiminution continue pour le nombre de logements vacants Neuchâtel (ots) - Au 1er juin 2001, 47'700 logements vacants (en location, en propriété et en maisons individuelles) ont été recensés en Suisse. Le parc de logements vacants a reculé une nouvelle fois, de 9,5%, par rapport à l'année précédente. Le taux de logements vacants, rapporté au total approximatif des logements en 2000, a ainsi diminué de 1,49 à 1,34%. Ce sont là les principaux résultats du recensement des logements vacants réalisé par l'Office fédéral de la statistique (OFS). Nouvelle baisse du nombre de logements vacants Pour la troisième année consécutive, le nombre de logements vacants a connu une baisse (-5000 unités en une année); il s'établissait ainsi à 47'700 au 1er juin de cette année sur le marché immobilier suisse. Le taux de logements vacants, rapporté au total approximatif des logements en 2000, a lui aussi reculé, passant à 1,34% (contre 1,49% en 2000). Cette baisse importante fait suite à une augmentation rapide intervenue dès le début des années 90 dans l'ensemble de la Suisse et qui a conduit, en 1998, au résultat record de 64'200 logements vacants. Les trois taux de logements vacants les plus élevés ont été relevés dans les cantons de Glaris (3,48%), de Schaffhouse (3,24%) et de Thurgovie (2,76%). Les taux les plus bas ont été enregistrés respectivement dans les cantons de Zoug (0,31%), de Genève (0,39%) et de Zurich (0,47%). En valeur absolue, et malgré une légère diminution par rapport à l'année 2000, le nombre de logements vacants le plus important a été enregistré dans le canton de Berne, avec un total excédant les 6300 unités. Ont connu de fortes diminutions cette année les cantons de Zurich, de Vaud, du Valais, et surtout de Genève, où le nombre de logements vacants a véritablement chuté (-45%). Outre le canton du Tessin, où le nombre des logements vacants a sensiblement augmenté (voir note méthodologique), les cantons de Bâle-Ville, d'Appenzell Rh.-Ext., de Schaffhouse, de Glaris ainsi que de Nidwald ont enregistré de légères augmentations. Hausse continue du nombre des maisons individuelles vacantes La situation est restée pratiquement inchangée par rapport à l'année passée. Le nombre de logements vacants dans les maisons individuelles a connu une nouvelle augmentation (+400 unités/+11%). A l'inverse, celui des logements vacants situés dans des bâtiments neufs a subi une nouvelle baisse, qui s'avère importante (-600 unités /-17%). Recul des logements vacants «à louer» et progression de ceux «à vendre» Si le nombre de logement vacants «à louer» a continué de diminuer (-12% ou -5400 unités), on a relevé une légère augmentation dans la catégorie des logements vacants «à vendre» (+5% ou +400 unités). A une exception près (les logements de 6 pièces et plus), le nombre de logements vacants a baissé dans toutes les catégories de logements. On relève pour ceux d'une et de deux pièces des diminutions de respectivement 1300 et 1200 unités (-15% et -12%) par rapport à l'année précédente. La baisse est de 10% pour les trois-pièces, de 7% pour les quatre-pièces et de seulement 1% pour les cinq-pièces. ots Originaltext: OFFICE FÉDÉRAL DE LA STATISTIQUE Internet. www.newsaktuell.ch Contact: Kamel Chaouach, OFS, Division de l'économie et des prix, tél. +41 32 713 62 56 Commande de publications : tél.: +41 32 713 60 60, fax: +41 32 713 60 61, e-mail: Ruedi.Jost@bfs.admin.ch Nouvelle publication: OFS, Les logements vacants au 1er juin 2001 , Neuchâtel 2001, n° de commande: 072-0100, prix: 7 francs, disponible au début de mois de décembre. Vous trouverez d'autres informations sur le site Internet de l'OFS à l'adresse http://www.statistique.admin.ch

Ces informations peuvent également vous intéresser: