Office féd. de la statistique

Le secteur éco-industriel en Suisse

Emergence d'une importante industrie de l'environnement

    Neuchâtel (ots) - En 1998, les activités de production de biens et de services liées à la protection de l'environnement fournissaient près de 50'000 emplois et représentaient un chiffre d'affaires d'environ 9,5 milliards de francs. L'industrie de l'environnement représentait alors près de 1,3% des emplois en Suisse. Par rapport à 1990, ce secteur, dit éco-industriel, a triplé en termes d'emploi et doublé en termes de chiffre d'affaires. Ce sont là les principaux résultats d'une étude commanditée par l'Office fédéral de la statistique (OFS).

    L'Office fédéral de la statistique (OFS) a fait évaluer pour la première fois l'importance économique de l'éco-industrie suisse. Selon cette étude, la Suisse comptait, en 1998, près de 50'000 emplois liés aux activités éco-industrielles, soit près de 1,3% du total des emplois enregistrés la même année. En termes monétaires, le secteur éco-industriel représentait 9,5 milliards de francs de chiffre d'affaires. Par rapport aux estimations de 1990 de l'Office fédéral des questions conjoncturelles, l'emploi et le chiffre d'affaires éco-industriels ont respectivement triplé et doublé. Par ailleurs, en marge du secteur éco-industriel, on a dénombré 12'500 emplois dans l'agriculture biologique en 1998, soit plus de quatre fois plus qu'en 1990.

    Sur les 50'000 emplois de l'éco-industrie, quelques 15'000 relèvent d'activités entièrement éco-industrielles liées à la gestion des déchets et des eaux usées, au recyclage, et au commerce de déchets. Durant les années 90, les emplois ont sensiblement diminué dans le commerce de déchets, tandis qu'ils ont augmenté d'un quart dans le recyclage et de plus d'un tiers dans la gestion des déchets et des eaux usées. Plus des deux tiers de ces emplois se retrouvent dans trois grandes régions, l'Espace Mittelland, la Région lémanique et Zurich.

    Les autres emplois (35'000) sont liés aux activités partiellement éco-industrielles de certaines branches traditionnelles de l'économie comme la construction, la fabrication de machines ou les services d'ingénierie, dont seule une partie des activités peut être considérée comme environnementale.

    A titre de comparaison, et sous réserve de différences méthodologiques parfois importantes, la part de l'emploi que représente l'éco-industrie est un peu plus élevée en Suisse (1,3%) qu'en Suède (1%), en France (0,9%), au Portugal (0,5%) et en Espagne (0,3%).

    Avec la présente publication, l'Office fédéral de la statistique fournit à nouveau des données économiques sur l'environnement après celles publiées en 1996 sur les dépenses et les investissements de la Suisse en faveur de l'environnement.

    Précisions méthodologiques

    Le secteur éco-industriel regroupe, conformément à la pratique internationale, l'ensemble des activités économiques fabriquant des produits et fournissant des services qui contribuent à diminuer la pollution ou à limiter la consommation des ressources naturelles, y compris en recourant à des technologies, des procédés ou des produits moins polluants.

    La délimitation et la quantification de ce secteur encore mal connu se heurtent toutefois à des difficultés considérables. Elles sont dues essentiellement à l'absence de critères environnementaux dans les nomenclatures statistiques usuelles et au manque de normes de réduction de pollution pour les technologies, procédés et produits communément utilisés.

    Les emplois et le chiffre d'affaires des activités entièrement éco-industrielles ont pu être directement repris des statistiques économiques usuelles. Par contre, en raison de ces difficultés et à défaut d'enquête spécifique pour la Suisse, ceux des activités partiellement éco-industrielles ont été extraits de ces mêmes statistiques grâce à un modèle basé sur des études réalisées à l'étranger et transférés au contexte économique et éco-industriel suisse.

ots Originaltext: Office fédéral de la statistique OFS
Internet: www.newsaktuell.ch


Office fédéral de la statistique, Service d'information, Jacques
Roduit, OFS, section de l'environnement, tél. +41 32 713 66 12,
e-mail: umwelt@bfs.admin.ch.

Commande de publications: tél. +41 32 713 60 60,
fax +41 32 713 60 61, e-mail: Ruedi.Jost@bfs.admin.ch.

Nouvelle publication:
OFS, Le secteur éco-industriel en Suisse. Estimation du nombre
d'emplois et du chiffre d'affaires en 1998, Neuchâtel 2000,
N° de commande: 382-9800, 8 francs.

Autre publication dans le même domaine:
OFS, Les dépenses et les investissements de la Suisse en faveur de
l'environnement en 1992/93, Berne 1996, N° de commande: 178-9300,
5 francs.

Vous trouverez d'autres informations sur Internet de l'OFS à
l'adresse http://www.statistique.admin.ch.



Plus de communiques: Office féd. de la statistique

Ces informations peuvent également vous intéresser: