Office féd. santé publique

Assurer la qualité des traitements de substitution

Conférence nationale NaSuKo 2001     Bern (ots) - La Conférence nationale sur les traitements de substitution (NaSuKo 2001) se déroule jeudi et vendredi à Berne et réunit les spécialistes des traitements de substitution,  les représentants des autorités et des associations de parents de patients. Cette conférence permettra de faire le point sur les prescriptions de méthadone en cas de dépendance aux opiacés et d'élaborer de nouvelles recommandations sur les traitements de substitution. La Suisse fait oeuvre de pionnier depuis une trentaine d'années en instituant ces traitements, qui ont connu un fort développement à la fermeture au début des années 90 des scènes ouvertes de la drogue et ont permis d'améliorer la santé et l'intégration sociale de nombreux toxicomanes. Actuellement, quelque 18 000 personnes suivent un traitement de substitution à la méthadone en Suisse.

    La Conférence a pour but de mener une large discussion parmi les médecins des différents prescripteurs de méthadone, les spécialistes de la prise en charge psycho-sociale, ainsi que les experts en matière de traitements de substitution en cas de dépendance aux opiacés, et d'intégrer les résultats de ces échanges dans l'élaboration des recommandations. Le produit final de la discussion à la Conférence et du travail effectué par le panel d'experts sera une actualisation du troisième rapport sur la méthadone de l'Office fédéral de la santé publique de l'année 1995, en tenant compte des connaissances scientifiques et des expériences cliniques actuelles.

    La Conférence est principalement consacrée à faire connaître le processus de développement des recommandations. Ce développement s'appuie d'une part sur deux revues de littératures suisse et étrangère et de l'autre sur l'appréciation de cas cliniques typés par le panel d'experts. Il s'agit de déterminer pour quels patients un traitement de substitution est approprié (le cas échéant selon quelles modalités) et pour lesquels il ne l'est pas.

    Les résultats des enquêtes réalisées en Suisse, les résultats de la statistique nationale sur la méthadone et les expériences faites au niveau national et international pour promouvoir la qualité des traitements avec la méthadone seront également présentées à la conférence.

    La Conférence NaSuKo 2001 s'inscrit dans le développement de recommandations pour les traitements de substitution en cas de dépendance aux opiacés. Ces recommandations sont élaborées par un panel d'experts suisses, qui au moment de la Conférence aura déjà effectué la moitié de ce processus. Ainsi, les premiers résultats sont débattus lors de cette conférence. Le panel d'experts est constitué et de chercheurs et de spécialistes de la prise en charge clinique de patients.

ots Originaltext: OFSP
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Christopher Eastus,
OFSP, salles de conférence Hôtel National Berne,
tél. +41 31 381 22 08
Médias et communications,
OFSP Berne,
tel. +41 31 322 95 05



Plus de communiques: Office féd. santé publique

Ces informations peuvent également vous intéresser: