Office féd. santé publique

Prévention du tabagisme 2001-2005: Le Conseil fédéral soutient des mesures plus importantes

Berne (ots) - Le Conseil fédéral a pris connaissance des nouvelles mesures proposées par le Département fédéral de l'intérieur pour lutter contre le tabagisme. Ces nouvelles mesures, contenues dans le Programme national 2001-2005 pour la prévention du tabagisme, avaient été soumises à une procédure de consultation des milieux concernés et visent notamment à réduire le tabagisme en agissant à plusieurs niveaux. La réalisation du Programme 2001-2005 nécessite cependant des moyens financiers sensiblement plus élevés que lors de la première phase. La première mesure visible de ce train de mesures consiste en une campagne médiatique d'information qui a été lancée en mai 2001. En raison du nombre très élevé de fumeurs (2,0 mio), du nombre élevé de décès liés à la consommation de tabac (plus de 8'000 par an) et de l'évolution observée actuellement chez les femmes et chez les jeunes (chez les 15-19 ans, augmentation du pourcentage de fumeurs passant de 23% à 40% entre 1992 et 1997), le tabagisme représente l'un des plus sérieux problèmes de santé publique en Suisse. Selon une étude de l'Université de Neuchâtel le coût total du tabagisme en Suisse était de 10 milliards de francs en 1995 (traitements médicales, perte de productivité, perte de qualité de vie). Le Programme Global Tabac adopté par le Conseil fédéral en 1995 a permis de développer certaines mesures préventives qui n'ont cependant pas été en mesure d'enrayer le développement du tabagisme chez les femmes et chez les jeunes. Ce Programme Global Tabac n'a donc pas réussi à atteindre les objectifs ambitieux qu'il s'était fixé quant à la réduction du pourcentage de fumeurs. L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) en a tiré les leçons et a donc élaboré un Programme national 2001-2005 pour la prévention du tabagisme qui tient compte des lacunes du programme précédent: il prévoit la délégation des projets de prévention à des partenaires, le renforcement de la coordination et de la recherche appliquée, la mise sur pied d'une campagne d'information, l'augmentation des ressources financières et en personnel et la réalisation d'un programme global qui comprend également un renforcement du cadre légal. Les prises de position des milieux concernés dans le cadre de la procédure de consultation ont clairement mis en évidence la nécessité de renforcer les efforts pour la prévention du tabagisme et d'accroître les moyens mis à disposition En tenant compte des résultats de la procédure de consultation, le Programme national 2001-2005 a été adapté et les objectifs suivants ont été définis comme étant prioritaires: prise de conscience dans la population de l'importance de la problématique liée au tabac, amélioration des compétences sociales chez les jeunes, protection des non-fumeurs et promotion de la désaccoutumance pour les fumeurs. Sur le plan législatif, il est proposé de renforcer le cadre légal en procédant par étapes: au cours de la première, il est prévu d'interdire la vente des produits du tabac aux moins de 16 ans, de renforcer les avertissements de santé et d'octroyer au Conseil fédéral des compétences plus étendues en matière d'imposition du tabac. Cette dernière mesure devrait permettre au Conseil fédéral d'augmenter le taux d'imposition suisse de façon à le rendre compatible avec les directives européennes et les prix des pays voisins. Dans un deuxième temps, les possibilités de renforcer les restrictions publicitaires concernant les produits du tabac seront examinées. ots Originaltext: OFSP Internet: www.newsaktuell.ch Contact: Patrick Vuillème, Office fédéral de la santé publique, Berne, tél. +41 31 322 95 05 Les résultats de la consultation sur le programme 2001-2005 pour la prévention du tabagisme sont à disposition à l'adresse Internet : www.admin.ch/bag/sucht/f/index.htm Département fédéral de l'intérieur Service de presse

Ces informations peuvent également vous intéresser: