Office fédéral de la culture

8e Exposition internationale d'architecture à Venise, du 8 septembre

Contribution officielle de la Suisse: Décosterd & Rahm, associés Berne (ots) - Les 6 et 7 septembre 2002, la presse internationale aura, dans le cadre d'une visite préalable, libre accès à l'aire de la Biennale. Sur proposition de la Commission fédérale d'art (CFA), la Suisse est officiellement représentée à la 8e Exposition internationale d'architecture de Venise par les deux architectes de Lausanne Philippe Rahm (*1967) et Jean-Gilles Décosterd (*1963). Au pavillon suisse dans les Giardini, l'aire de la Biennale, les deux architectes présentent un aperçu de leur oeuvre. Philippe Rahm et Jean-Gilles Décosterd proposent une redéfinition de l'architecture en s'appuyant sur la disparition des limites physiques entre l'espace et l'organisme, révélée par la biologie et les neurosciences. Le pavillon suisse est transformé en proposition de nouvel espace public pour le XXIe siècle, l'Hormonorium, dans lequel le taux d'oxygène est abaissé de 21% à 14,5% et la luminosité, venant du sol, augmentée jusqu'à 10'000 lux. L'Hormonorium se donne comme un climat, proche de celui de la haute montagne, mais aussi comme un ensemble de dispositifs physiologiques, agissant sur le système endocrinien et neurovégétatif. On peut y voir une sorte de représentation physiologique de la haute montagne à 3'000 mètres d'altitude, à ingérer, par la respiration, par la rétine, par le derme. Dépassant les médiations visuelles, plastiques et métriques, établissant une continuité entre le vivant et le non-vivant, la matière et l'humeur, l'Hormonorium ouvre à une architecture invisible et à ses déterminations électromagnétiques et biologiques. Philippe Rahm et Jean-Gilles Décosterd ont étudié l'architecture à l'École polytechnique fédérale de Lausanne et de Zurich. Depuis 1995, ils travaillent ensemble à l'agence Décosterd & Rahm, associés, à Lausanne et à Paris. Au cours des dernières années, leurs ouvrages ont été primés dans le cadre de nombreux concours, ils ont fait l'objet de diverses publications et ont été présentés dans plusieurs expositions en Europe et aux États-Unis. Philippe Rahm a été en 2000 membre et pensionnaire de la Villa Médicis à Rome. Jean-Gilles Décosterd enseigne à l'École polytechnique fédérale de Lausanne. A l'heure actuelle, les deux architectes travaillent sur une maison pour l'artiste Fabrice Hybert, et préparent conjointement avec l'architecte paysagiste Gilles Clément un projet pour un parc à San Sebastián en Espagne. L'OFC publie à l'occasion de l'exposition à Venise, sous le titre «Décosterd & Rahm. Architecture physiologique», un catalogue qui paraît aux Éditions d'architecture Birkhäuser (Bâle - Boston - Berlin) en deux versions bilingues: allemand / italien et anglais / français. ots Originaltext: OFC Internet: www.newsaktuell.ch Contact: Le commissaire responsable de la contribution suisse est Urs Staub, chef de la Section art et design de l'Office fédéral de la culture

Ces informations peuvent également vous intéresser: