Office fédéral de la culture

Exposition: NB

Berne (ots) - L'Office fédéral de la culture organise une exposition - en collaboration avec la Kunsthalle St. Gallen - consacrée à Claudia & Julia Müller et Andrea Crociani, qui ont occupé, durant l'année académique 1999-2000, les ateliers dont la Confédération dispose à New York et à Berlin. L'un et l'autre présentent de nouveaux travaux conçus ou réunis pour l'espace de la Kunsthalle St. Gallen. Dans le cadre de son encouragement à la création artistique, l'Office fédéral de la culture participe à deux programmes d'artistes en résidence permettant la confrontation avec des centres artistiques étrangers: à New York, il collabore avec le PS1 Institute of Contemporary Art et, à Berlin, il a mis sur pied son propre programme en ouvrant un atelier au coeur du quartier où se concentrent l'essentiel des galeries berlinoises. Sur recommandation de la Commission fédérale des beaux-arts, l'OFC invite des artistes suisses à travailler pendant un an dans ces métropoles et finance leur séjour. La mise à disposition de ces ateliers reste jusqu'ici la moins connue des mesures d'encouragement à la création artistique mises en oeuvre par l'OFC. Or, elle n'est pas la moins importante. En attirant l'attention d'un plus large public sur cet engagement, l'OFC veut aussi en augmenter la portée pour ses bénéficiaires. C'est pourquoi l'OFC accueille désormais chaque année les artistes qui rentrent de ces ateliers par une exposition commune. Cette exposition est la cinquième d'une série inaugurée en 1997. Vivant toutes deux à Bâle, Claudia et Julia Müller (nées en 1964 et en 1965 à Rümlingen) s'intéressent depuis plusieurs années à la constitution de projets de vie individuels. Une perspective pseudo-ethnologique domine leurs récents dessins, objets, installations et vidéos. Les images et les objets trouvés qui sont archivés et présentés font référence à l'ethnologie en tant que cliché. Le folklore et les mythes nationaux s'offrent alors comme surfaces de projection de mythologies privées. Né en 1970 à Mendrisio, Andrea Crociani vit et travaille à Milan et Berlin. A travers la caméra vidéo ou photographique, par la manipulation de l'image, la répétition de ses éléments, son travail provoque une sensation de vertige. Plutôt que les sens ou l'intellect, il sollicite l'imagination aux fins de la perception. Dans ses travaux récents, Crociani s'appuient en particulier sur l'imaginaire collectif lié à l'histoire pour éclairer le monde présent. Vue comme une phénoménologie de l'imagination, sa pratique artistique permet au monde de se montrer dans les rapports de force qui le gouvernent, dans sa violence, et dans la fragilité de la vie humaine. A l'occasion de cette exposition, l'Office fédéral de la culture publie un catalogue conçu par Francis Baudevin en collaboration avec Claudia & Julia Müller et Andrea Crociani. Le travail des deux artistes y est documenté tant par une partie illustrée que par des textes de Dorothea Strauss et Pierre-André Lienhard. Une conférence de presse aura lieu jeudi 25 janvier 2001 à 11 heures dans les salles de la Kunsthalle St. Gallen, Davidstrasse 40, 9000 St. Gallen. Le vernissage aura lieu le vendredi 26 janvier 2001, dès 19 heures. ots Originaltext : OFFICE FEDERAL DE LA CULTURE Internet : www.newsaktuell.ch Contact : Pierre-André Lienhard, Office fédéral de la culture, Service des beaux-arts, tél. +41 31 322 92 89, e-mail: pierre-andre.lienhard@bak.admin.ch.

Ces informations peuvent également vous intéresser: