DDC

Aide suisse aux victimes de la faim en Afrique australe

CH engage deux millions de franc suisse supplémentaires     Berne (ots) - La Direction du développement et de la coopération (DDC) engagera deux millions de francs suisses supplémentaires pour les victimes de la faim en Afrique australe. La Suisse met ce montant à disposition du Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) pour l'achat de céréales. Le montant total de l'aide d'urgence de la Suisse à l'Afrique australe s'élève actuellement à cinq millions. Par l'intermédiaire du PAM, la DDC apportera ainsi un nouveau soutien aux victimes de la faim en Afrique australe, en engageant deux millions de francs suisses supplémentaires pour l'achat et la mouture de céréales.     L'aide d'urgence internationale à l'Afrique australe constitue l'une des actions logistiques les plus exigeantes du monde puisque plusieurs des pays touchés sont dotés d'une infrastructure déficiente. L'approvisionnement de la région se fait rare, d'où la nécessité d'organiser des importations de pays d'outre-mer. Ce dernier point rend la situation plus difficile, puisqu'il s'agit aussi de quantités de maïs génétiquement modifié (OGM), qui rencontrent des résistances notamment au Zimbabwe et au Mozambique. Ces pays refusent tout OGM qui n'a pas été préalablement moulu. La DDC insiste donc pour que le maïs génétiquement modifié qui sera livré à ces pays africains soit auparavant moulu, afin qu'il ne soit pas réutilisé à des fins de production.       La DDC avait déjà engagé près de trois millions de francs suisses pour l'aide d'urgence en Afrique australe. Ces moyens ont été mis à la disposition d'ONG suisses et du PAM pour la distribution de produits laitiers et céréaliers. Un montant en espèces a également apporté un soutien au Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR). De plus, quatre experts du Corps suisse d'aide humanitaire CSA sont engagés dans ce contexte. Ainsi, depuis le début de l'année et en tenant compte des coûts de personnel pour les experts du CSA, ce sont cinq millions de francs suisses que la DDC a consacré à l'Afrique australe.

D'après des estimations du PAM, plus de treize millions de personnes
pourraient avoir besoin d'aide alimentaire jusqu'à la prochaine
récolte en avril 2003, dont la moitié au Zimbabwe. Sont également
touchés le Malawi, la Zambie, le Mozambique, le Lesotho et le
Swaziland. Le PAM part de l'hypothèse que, au cours des sept
prochains mois, un million de tonnes de céréales vont manquer pour
l'aide immédiate aux populations souffrant de la faim. Ceci
représente des coûts d'environ 500 millions de dollars.  

ots Originaltext: DDC
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Barbara Hofmann
porte-parole de la DDC
Direction du développement et de la coopération (DDC)
Médias et communication
tél.    +41/31/325'91'26
Mobile +41/79/300'48'63



Plus de communiques: DDC

Ces informations peuvent également vous intéresser: